Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 12:30

Et ils meurent tous les deux à la fin est le troisième livre de l'américain Adam Silvera, mais le premier (enfin !) traduit en français. Voici un titre percutant pour une histoire inoubliable !

 

Dans un futur qui pourrait être le nôtre, une société nommée Death-Cast prévient chaque personne de la date de leur mort. Dès que quelqu'un reçoit le funeste appel, le compte à rebours est lancé : il lui reste moins de 24 heures à vivre. Tout un business existe autour de ces annonces, comme « Vivez l'expérience » qui propose des simulations de sensations fortes ou l'application « Dernier Ami ».

 

C'est par ce biais que se rencontrent Mateo et Rufus. Ils ont à peine 18 ans quand Death-Cast leur annonce leur mort imminente. Pourtant, aucun des deux garçons n'a de problème particulier. Alors comment peuvent-ils mourir aussi tôt ? Ou, question encore plus importante, vont-ils mourir en ayant des regrets ? Mateo est un jeune homme réservé, qui ne sort de chez lui que pour rendre visite à son père hospitalisé. A-t-il vraiment vécu pendant sa courte existence ? Et Rufus, qui commence son dernier jour de la pire des manières qui soit, n'a-t-il pas gâché une partie de la sienne ?

 

« J'ai du mal à respirer. Je vais mourir aujourd'hui. J'ai toujours eu peur de mourir. Et je ne sais pas pourquoi, je pensais que ça n'arriverait justement pas parce que j'avais peur. [...] Papa m'a même rabâché qu'il fallait que je m'imagine être le héros d'une histoire, quelqu'un à qui il n'arrive jamais malheur et surtout qui ne meurt pas, parce qu'il doit rester dans les parages pour sauver le monde. Le vacarme dans ma tête s'atténue, et à l'autre bout de la ligne, le messager de Death-Cast attend de m'annoncer que je vais mourir aujourd’hui, à l'âge de dix-huit ans. »

 

Avec un style simple mais très juste, l'auteur nous emporte dans l'errance de ces deux personnages que tout oppose. Seule l'imminence de leur mort est leur point commun ! Sans l'appel fatal de Death-Cast, Mateo et Rufus ne se seraient jamais rencontrés. Les chapitres alternent les voix de chacun, auxquelles s'ajoutent celles de personnages secondaires qui croisent leur route. La moindre action de l'un peut avoir des répercussions énormes sur la vie d'un autre. Nous sommes témoins de ces vies qui se télescopent pendant les 24 heures que durent l'histoire. Mais le plus beau reste l'amitié inattendue et vertigineuse qui se noue entre Mateo et Rufus. Si le sujet de ce livre est on ne peut plus sombre, Adam Silvera nous offre avec une infinie douceur une histoire impossible à oublier. Et vous, s'il ne vous restait que 24 heures à vivre, comment les vivriez-vous pour ne pas avoir de regrets ?

 

Et ils meurent tous les deux à la fin d'Adam Silvera

Robert Laffont - Collection R, 2018

17,90 €

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.