Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 11:00

Embarquons, si vous le voulez bien, pour l'Angleterre et prenons la direction des Cornouailles en 1929.

 

Ajoutons à ce voyage un brin de la finesse de Jane Austen et une grain de la folie du Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald.

 

Maintenant, imaginez une île, la nature sauvage, un verger et une grande demeure abandonnée.

 

Notre décor est planté, c'est le moment d'ouvrir la première page de notre livre et de commencer notre voyage. C'est l'été... Sous un ciel d'or.

 

 

 

Louise a dix-sept ans et cela fait plusieurs mois qu'elle prépare un grand événement : le mariage de sa sœur ainée. Et, par la même occasion, elle se prépare à démarrer une nouvelle vie sans celle qui depuis toujours est sa meilleure amie.

 

Avec toute cette agitation, Lou est parfois prise d'inquiétude alors elle s'évade. Elle traverse la plage à marée basse et part rejoindre l'île et la maison abandonnée en face de chez elle. Cet endroit est son refuge. C'est là qu'elle imagine et écrit les aventures de l'héroïne de son roman. Elle y rêve aussi au grand amour, à l'évasion et à l'avenir.

Si jusqu'alors elle parvenait à dissimuler le chagrin que lui inspire le départ proche de sa sœur, tout va basculer quand les richissimes propriétaires de son refuge vont soudainement réinvestir les lieux...

 

L'île appartient à l'illustre famille Cardew dont le patriarche, ancien général de l'armée d'Angleterre, vient de disparaître suite au traumatisme qu'il doit au premier conflit mondial.

 

De cette grande famille, il ne reste qu'Andrew et Caitlin. Robert a vingt-trois ans et est extrêmement séduisant mais solitaire. Caitlin, dix-neuf ans, fait régulièrement la une de la presse à scandale du pays. Ils sont tous deux réputés pour leur amour des fêtes et de l'extravagance et, de ce fait, dénotent complètement avec le paysage calme et paisible des Cornouailles.

Lou, bien qu'impressionnée et contrariée par cette brusque apparition, elle la voit comme le retour de vieux amis après une longue absence...

 

Intriguée, notre héroïne ne peut résister à mettre sa curiosité de côté et à rester raisonnable. L'envie de se rapprocher des nouveaux venus, de leur vie, de leurs fêtes et de leur extravagance est bien trop forte.

 

C'est ainsi que Lou va vivre le plus extraordinaire été de toute sa vie. Et pourtant, une ombre plane toujours. Celle de l'avenir.

 

En effet, elle a pleinement conscience que ces moments ne sont qu'une parenthèse. Une parenthèse avant d'être rattrapée par une vie d'adulte responsable et ennuyeuse. Une vie faite de choix réfléchis, mesurés et censés. Une vie motivée par la raison plus que par le plaisir et la joie.

 

Se marier ? Fonder une famille ? Coudre des rideaux ?

 

Pourquoi ne pourrait-elle simplement pas écrire, aimer et vivre libre ?

 

 

Lorsque je les vis pour la première fois, c'était un vendredi froid et humide.

Des trombes de pluie grise s'abattaient au dehors et les vagues se fracassaient sur les rochers à l'arrière de la maison. Tout à mon bonheur, je ne prêtais aucune attention à se vacarme : je dévorais un roman d'Agatha Christie en m'empiffrant de fruits. J'étais là depuis deux heures environ, peut-être davantage, quand j'entendis un bruit : un son inconnu, pas l'un des grincements habituels de la vieille bâtisse. Je me figeai, le livre suspendu au bout de mes doigts, et je tendis l'oreille, aux aguets.

Des voix.

Quelqu'un avait fini par venir.

 

(...)

 

Je ne m'attardai pas davantage. Je pris mes jambes à mon cou, dévalai l'escalier délabré, descendis en toute hâte l'allée de gravier jusqu'à la chaussée submersible. Par chance, la marée était basse, et, tandis que je filais à toute allure sur la route, j'aperçus l'étincelante voiture bleue dans laquelle les inconnus étaient arrivés.  Je jetai un regard derrière moi et poussai un soupir de soulagement : personne ne me pourchassait. Je courus jusqu'à ce que ma poitrine me fasse souffrir, remplissant par saccades mes poumons d'air iodé.

Je riais, à présent, de ce rire frénétique du voleur qui se sait sur le point d'être tiré d'affaire. Je pris le risque de me retourner pour observer la maison.

Une silhouette se tenait sur le seuil de la porte principale : un homme, grand et immobile, qui ne pouvait plus me rattraper. Le vent rabattit mes cheveux autour de mon visage, cinglant mes joues rosies. La pluie avait enfin cessé.

Je baissai les yeux ; je tenais toujours à la main une pomme rouge et brillante.

 

 

Sous un ciel d'or est un très beau et bon roman initiatique et d'émancipation.

 

Mais l'histoire imaginée par Laura Wood est plus que le simple récit de la fin d'une adolescence. L'autrice se sert de son livre pour dresser un portrait partiel de la société anglaise de l'après-guerre.

Il est question de patriotisme avec l'importance de renforcer un pays grandement touché par la guerre. Celui-ci est principalement représenté par la sœur de Lou, son mariage et la création de sa propre famille. Laura Wood revient également sur le contrôle de la consommation d'alcool et des fêtes, notamment en parlant de la vie nocturne et clandestine londonienne. Ainsi, le roman met en avant les problèmes typiques d'une époque torturée aux apparences joyeuses.

 

Néanmoins, le fond reste essentiellement positif !

Sur un rythme de jazz endiablé, chacun des personnages trouvent leurs voies et acceptent leurs différences. Ainsi, Lou, Robert et Caitlin mettent en avant les bons côtés de cette époque incroyable qu'étaient les Années Folles.

 

Sous un ciel d'or est une bouffée d'air frais incontestable.

 

Sous ses airs innocents, il encourage à croire en ses rêves et à ne pas avoir peur de ses envies. Et vous savez quoi ? Ça fait du bien !  dès 13 ans.

 

 

Sous un ciel d'or de Laura Wood

Éditions Pocket Jeunesse, mars 2021

18,50€

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.