Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 00:12

Voilà une histoire pas banale, racontée par un garçon encore moins banal : Rico est maldoué  (il comprend certaines choses de travers, certaines pas du tout et le temps qu'il les comprenne, l'histoire a déjà un peu continué sans lui)

rico-et-oscar.gif

Tout commence avec une nouille, une rigatoni pour être exact. Que fait cette nouille devant l'immeuble de Rico ? Le garçon mène l'enquête ; mais elle tourne court lorsqu'un voisin l'avale tout rond avant de claquer sa porte au nez de notre héros.


Rico est maldoué, certes, mais il voit des choses que personne ne voit : des ombres dans l'immeuble condamné d'en face, par exemple. Et il a la frousse ! Et il y a de quoi : depuis quelques mois, un kidnappeur d'enfant surnommé "Mister 2000" sévit dans Berlin !

 

Pour occuper ses vacances, Rico se promène dans sa rue (pas trop loin parce qu'il se perd souvent), il rencontre Oscar, un garçon surdoué très angoissé, un rien paranoïaque. Les deux enfants se lient très vite d'amitié... sauf que le jour où Oscar a promis de venir, il lui fait faux bond. Rico va alors découvrir que son copain est la sixième victime de Mister 2000.

 

Andreas Steinhöfel, l'auteur, nous a avoué que cette histoire était, au tout début de l'écriture, racontée par Oscar, petit surdoué. Mais cela ne fonctionnait pas : il n'y aurait pas eu assez de place pour son copain Rico, celui-ci était juste prétexte pour tous les gags. Sa bêtise se prêtait idéalement à toutes les moqueries. Et ces moqueries, de nombreux enfants les vivent à l'école parce qu'ils ont plus de difficultés que d'autres.

Il fallait inverser les rôles pour réparer cette injustice !

 

Rico a bon coeur, il ne prend pas ses faiblesses trop à coeur, il les transforme même en force... Il devrait être un modèle pour chacun de nous. C'est vraiment un personnage attachant, comme son ami Oscar, gentil et pas arrogant, poli aussi.

 

Autour de nos deux héros gravitent des personnages secondaires qui forment une amusante galerie de portraits, de l'ermite à la voisine bienveillante, en passant par les parents de famille nombreuse.

Une intrigue haletante, des rebondissements surprenants, un plaidoyer pour ces enfants différents capables de grandes choses : pour qu'ils aient confiance en eux et dépassent leurs limites.

 

Pour conclure, voilà un très bon premier roman policier, à partir de 9 ans.


Rico et Oscar : Mystère et Rigatoni d'Andreas Steinhöfel
Gallimard Jeunesse, 2011
12 €

Partager cet article

Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 11:16

L'étang, voilà un sujet fascinant pour les plus jeunes. Qui n'a jamais rêvé de pêcher son propre têtard et de l'élever, ou encore d'apprivoiser les grenouilles cachées dans les hautes herbes ? Pour approcher de ce rêve enfantin, voici deux albums de toute beauté qui nous content cet endroit à la fois mystérieux et poétique :

choeur-de-grenouilles.jpgChoeur de grenouilles - Mijade - par Luc Foccroulle et Annick Masson - 11 € - Dès 4 ans.

Publié aux éditions Mijade, choeur de grenouilles est un album pour la jeunesse qui séduira petits et grands.

L'histoire se déroule dans un étang, où toute une colonie de grenouilles s'épanouit au rythme de la rivière. Parmi elles se trouve Berta, une jeune et grande grenouille qui souhaite faire partie de la chorale pour que ses parents soient fiers d'elle. Sa meilleure amie Lucie souhaite également faire partie de la chorale mais pour d'autres raisons : le chant, c'est sa toute sa vie.

Mais malheureusement, les deux amies ne font pas l'affaire du maître de chorale qui les envoie promener : l'une chante comme une casserole et la seconde est bien trop petite pour intégrer le groupe. Mais les deux coquines de grenouilles ont de la ressource et vont tout faire pour accomplir leur rêve : chanter dans la chorale.

Chœur de grenouilles est un très bel album pour la jeunesse, de 4 ans jusqu'à 6 ans. On y parle d'amitié, de persévérance, de passion… tout ça avec des grenouilles, ça change des poussins et des ours ! Les dessins à l'aquarelle sont charmants, les mimiques des batraciens ravissantes. On appréciera aussi les quelques clin d’œils fait à la musique avec par exemple une reprise de “J'ai du bon tabac dans ma tabatière” version grenouille.

Vous l'aurez compris, ce livre jeunesse mérite le détour autant pour sa fraîcheur que son humour !


La mâre aux têtards - Guillaume Delaunay - Editions Autrement - 18 € - Dès 4 ans. mare aux tetards


La mare aux têtards, c'est avant-tout le projet d'un monsieur prénommé Guillaume Delaunay. Son idée est simple, raconter un lieu fascinant de vie, de fourmillements : l'étang.

Le livre, paru aux éditions Autrement, est l'expression sur papier d'une oeuvre qui est avant tout audiovisuelle. Vous pouvez d'ailleurs visionner le court métrage de deux minutes sur le dvd joint à l'album ou ci-dessous, en fin d'article.

L'histoire est celle de Gobi : un petit triton tout rouge et tout mignon que l'on meurt d'envie d'adopter. Gobi ne demande rien à personne, tout ce qu'il souhaite c'est “se  dorer la nageoire sur son nénuphar“… sauf que tout les animaux et insectes de l'étang vont l'en empêcher, volontairement ou non…

L'humour de cet album est délicieux, le graphisme fin et sublime, d'une douceur et d'une naïveté touchantes, Gobi le triton ne pourra que vous séduire. A lire aux bouts de chou dès 4 ans, c'est un coup de coeur.  

 

Partager cet article

Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 15:11

La maison d'éditions "Les Petits Platons" a fêté le mois dernier son premier anniversaire. C'est l'occasion de vous faire découvrir leur initiative : faire découvrir aux 9-14 ans les grands philosophes,  à partir des histoires qui traversent leurs oeuvres.
C'est un pari réussi, toute la presse est élogieuse et nous sommes du même avis : voilà de petits chefs d'oeuvre sur de grands chefs d'oeuvre.

Les histoires, tantôt anecdotiques, tantôt didactiques, sont racontées simplement sans être simplistes ou bêtifiantes. Les maquettes sont élégantes, les dessins graphiques complètent très bien le texte.

 

Les Petits Platons librairie Emile Paris


Il existe à ce jour dix titres :

- La Folle Journée du Professeur Kant de Jean-Paul Mongin (texte) et Laurent Moreau (dessin)

- Le Malin Génie de Monsieur Descartes de Jean-Paul Mongin (texte) et François Schwoebel (dessin)

- La Mort du Divin Socrate de Jean-Paul Mongin (texte) et Yann Le Bras (dessin)

- Leibniz ou le Meilleur des Mondes possibles de Jean-Paul Mongin (texte) et Julia Wauters (dessin)

- La Confession de Saint Augustin de Jean-Paul Mongin (texte) et Marion Jeannerot (dessin)

- Lao-Tseu ou la Voie du Dragon de Miriam Henke (texte) et Jérôme Meyer-Bisch (dessin)

- Le Oui de Paul Ricoeur d'Oliver Abel (texte) et Eunhwa Lee (dessin)

- Le Fantôme de Karl Marx de Ronan de Calan (texte) et Donatien Mary (dessin)

- Diogène l'Homme-Chien de Yan Marchand (texte) et Vincent Sorel (dessin)

- Les Illuminations d'Albert Einstein de Frédéric Morlot (texte) et Ane-Margot Ramstein (dessin)

 

Les Petits Platons propose sur son site Internet de rejoindre le "Club des Petits Platons" ainsi que des jeux qui permettent de découvrir encore plus de choses sur les auteurs et la philosophie en général. 


A notre avis, ces ouvrages peuvent être les points de départ de discussions passionnantes entre les enfants et leurs parents ou leurs enseignants. Des dossiers pédagogiques sont disponibles pour vous aider sur le site.


Nous souhaitons de tout coeur aux Petits Platons une bonne continuation !

Partager cet article

Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 00:01

Voilà enfin le jour tant attendu !

Le troisième volet de Hunger Games sort aujourd'hui en librairie !

http://images-booknode.com/book_cover_hunger_games,_tome_3___la_revolte_132534_250_400

Dès sa parution, le tome 1 a marqué les esprits. Une écriture redoutablement efficace, une intrigue exaltante menée tambours battants, des personnages plus vrais que nature, autant d'ingrédients qui expliquent le succès de la série auprès de toutes les générations.


Nous avons dévoré le troisième tome afin de mieux vous en parler : la révolte qui grondait à la fin de L'Embrasement éclate enfin, la guerre est sans merci et dans les deux camps, le sang et les larmes couleront. Katniss arrivera-t-elle enfin à éliminer le Président Snow et mettre à bas le Capitole ?


Aux Etats-Unis, le succès de la série a défié tous les pronostics. En 2010, 350 000 exemplaires du tome 3 se sont vendus le premier jour de la sortie. La presse est unanime et des auteurs aussi référents que Stephen King et Stéphanie Meyer font l'éloge de la série. Une communauté de plusieurs milliers de fans s'est emparée de la trilogie et publie sur internet des trailers amateurs qui permettent de mesurer l'engouement que provoque la série.


Hunger Games a également inspiré une musique composée par des fans, que nous trouvons chez nous particulièrement réussie !

 

 

Hunger Games 3 - La Révolte de Suzanne Collins

Pocket Jeunesse

17.90 €

Also available in English - The Mocking Jay


 

Partager cet article

Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 17:00

Actuellement, le cirque envahit les livres pour enfants. Voici une petite sélection pour vous mettre l'eau à la bouche !

 

1212542_9124854-2002magicph-20110218-j125e.jpgMagique circus tous - Gérard Lo Monaco - Hélium - 21,90€ :

Voilà un livre pop-up jouant avec les ombres et les lumières pour faire apparaître des scènes de cirque totalement époustouflantes, avec acrobates, clowns et animaux. Un livre coloré et plein de vie qui ravira petits et grands. Dès 3 ans.

 

clown et ballerineLe clown et la ballerine - Lenia Major et Marie-Pierre Emorine - MiC_MaC - 12,90€ :

Le clown est fou amoureux de la ballerine. Mais celle-ci est si gracieuse ! Elle ne peut aimer qu'un prince, un romantique, certainement pas un comique ! Alors, le clown va endosser le rôle de chacun des artistes afin de séduire la belle. Un album qui vibre de poésie et d'émotions, à raconter aux enfants dès 4 ans.

 

le-cirque.jpgLe cirque - F. Bertrand, B. Mallart et J.-F. Martin - Gallimard Jeunesse - 21€ :

Ce livre-CD est pour tous les âges. Il regroupe les plus belles chansons françaises autour du cirque, de Bobby Lapointe à Edith Piaf, en passant par Maxime Le Forestier. Les enfants y découvriront des chansons toujours d'actualité et les parents se régaleront de retrouver ces classiques de leur jeunesse.

 

le-nain-et-la-petite-crevette.gifLe nain et la petite crevette - Éric Sanvoisin et Frédéric Rébéna - Nathan - 4,95€ :

Maxime a un gros problème : il est si petit que tout le monde se moque de lui. Il lance donc une annonce pour trouver LA fille qui voudra de lui. Il rencontre alors une petite fille si petite que tout le monde l'appelle Petite Crevette. Elle l'emmène chez elle, dans le cirque d'à côté où elle est funambule. Un livre dès 6 ans, plein de douceur et d'émotions.

 

le-grand-livre-du-cirque.gifLe grand livre du cirque - Nancy Pierret et Frédérique Wauters Krings - Casterman - 16,75€ :

Voilà un livre pour aider les parents à occuper leurs enfants. Les auteurs y rassemblent quantité d'activités pour réaliser un superbe spectacle de cirque avec des enfants de 4 à 12 ans. Chaque activité est détaillée, expliquée à l'aide de petits dessins schématiques et assez amusants. Un regroupement d'idées ludiques et approfondies pour développer la créativité chez les enfants.

 

un cirque dans une petit boiteUn cirque dans une petite boîte - Dina Sabitova et Nancy Peña - Bayard Jeunesse - 12,90€ :

Le cirque Carrouselli est en déclin depuis que le clown Pé est parti. Les artistes rejoignent alors la capitale, espérant y trouver un public enthousiaste et, peut-être, un nouveau clown à engager. Ils y rencontrent Maric, 9 ans, qui veut absolument se faire accepter par la troupe. Voilà une histoire pleine de rebondissements, dans laquelle les enfants dès 9 ans pourront se reconnaître.

Partager cet article

Repost0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 12:44

 

albert-toubaba.jpgDepuis plus de 20 ans, Yaël Hassan écrit sur la vie, sur la différence, sur le respect de l’autre, et met à disposition des enfants des textes très forts. Elle s’est très vite imposée comme l’un des meilleurs auteurs du quotidien. Déjà émerveillés par Momo, petit prince des bleuets, racontant l’histoire d’un petit garçon qui, pour passer le temps, se met à lire et rencontre Edouard, un vieil instituteur retraité, nous ne pouvions laisser passer Albert le toubab.


Albert est un retraité d’origine portugaise, bourru et râleur, qui refuse de s’aventurer dans la cité voisine. À l’inverse, sa femme Alicia est quelqu’un de très doux et généreux. Elle donne des cours d’alphabétisation dans la cité et aide ses habitants à mieux s’intégrer. À la mort de celle-ci, Albert prend une femme de ménage que connaissait bien Alicia, Zaïna. Un beau jour, Zaïna se retrouve hospitalisée et demande à Albert de garder sa fille de 9 ans, Memouna. Après de longues hésitations, Albert accepte, et doit s’occuper de cette petite fille au caractère déjà bien affirmé.


Comme à son habitude, Yaël Hassan aborde des sujets difficiles comme l’immigration, le racisme ou les préjugés, et c’est dans ce domaine qu’on l’adore. L’amitié qui se tisse entre ce vieil homme aigri et cette petite fille têtue est un réel régal pour le lecteur. L’histoire flirte entre émotion et humour tout au long des pages et on s’attache aux personnages avec une grande facilité. On apprend également beaucoup à travers les yeux de Memouna : que les adultes ne sont pas tous bienveillants, qu’il existe un musée de l’immigration et, surtout, que la cité n’est pas une fin en soi.


Même si les adultes trouveront les mécanismes du récit un peu rapides, les enfants dévoreront cette fable de la vie quotidienne, pleine d’espoir et d’amitié.

Dès 9 ans.


 

Albert le toubab, Yaël Hassan

Mai 2010

Casterman

5,25 €

Partager cet article

Repost0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 12:41

princesse histamineNous connaissions depuis déjà longtemps Erik Orsenna, l'auteur talentueux mais sérieux, de romans tels que La Grammaire est une chanson douce ou La Révolte des accents. Nous le découvrons en tant qu'auteur de génie pour la jeunesse grâce à Princesse Histamine. Accompagné de l'illustratrice Adrienne Barman, l'auteur fait son entrée dans la littérature jeunesse avec un roman remarquable.


Histamine a 11 ans et entreprend de rédiger ses mémoires. Elle décrit alors tout ce qui l'ennuie chez les autres : les menteurs, les gens qui sentent mauvais, les gens trop tristes ou, au contraire, trop heureux ! Personne n'est épargné. Grâce à son caractère bien trempé, elle raconte avec humour et sincérité sa vie, ses allergies et ses relations avec les gens qui l'entourent, de ses parents à sa conseillère d'orientation. Avec sa grand-mère, elle décide de réaliser des recherches généalogiques. Et là, surprise : elle découvre qu'elle a des ancêtres animaux et sa vie prend un sens nouveau.


Sans cesse désarçonné par le franc-parler et l'audace de l'héroïne, le lecteur est propulsé dans un univers drôle, émouvant parfois et complètement incongru. Superbement bien soulignée par des illustrations pétillantes, l'écriture est magnifique et hilarante. Avec ce premier roman jeunesse, Erik Orsenna parvient à s'imposer et nous donne envie de suivre les aventures d'Histamine le plus rapidement possible !


Enfants comme adultes, on se régale de cette histoire rondement menée !

À partir de 9 ans, 8 si bon lecteur.

 

Princesse Histamine, Erik Orsenna

Novembre 2010

Stock

11 €

Partager cet article

Repost0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 12:10

malediction_du_sang.jpgAprès une surproduction de titres sur les vampires et les loups-garous, nous faisions beaucoup moins attention à cette « bit-lit » de plus en plus présente en librairie. C'était sans compter La Malédiction du sang de Celia Rees. Après avoir adoré Mémoires d'une pirate grâce à une écriture à cheval entre roman historique et roman d'aventure, ce nouveau titre ne pouvait que nous attirer et nous intriguer.


Ellen a 16 ans et souffre d'une terrible maladie du sang. Au cours de ses moments de détente chez sa grand-mère, elle tombe sur les journaux intimes d'une de ses ancêtres dont le père était médecin du sang. La voilà emportée en pleine époque victorienne pour assister à la rencontre entre son arrière-arrière-grand-mère et le comte Fransz Szekely. Celui-ci vient spécialement de Transylvanie pour se faire soigner. Tout au long de sa lecture, Ellen s'interroge : et si les vampires existaient encore au XXIème siècle ?


Si l'envie vous prend de renouer avec le vampire traditionnel, qui craint l'ail, la lumière et les crucifix, n'hésitez plus ! Inspirée par Dracula ou Entretien avec un vampire, l'auteur nous fait sans cesse passer du réel au fantastique, utilisant le journal intime comme un déclencheur de la prise de conscience de son personnage. L'aventure est là, le suspense également, et l'écriture enlevée nous entraîne pages après pages.


À conseiller à toute personne en mal de vrais vampires, dès 13 ans.

 

La Malédiction du sang, Celia Rees

Mars 2011

Le Seuil

13,90 €

Partager cet article

Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 12:43

A l’occasion de la sortie du dernier opus des aventures des P’tites Poules, nous avons été invités par les éditions Pocket Jeunesse à La Grande Soirée P’tites Poules.

Christian Jolibois et Christian Heinrich étaient présents pour raconter l'aventure des P'tites Poules depuis leur première plume.

La collection (à découvrir de toute urgence si ce n'est encore fait) est un succès puisqu’elle est traduite dans 10 pays déjà dont la Chine pour 1 million d’exemplaires vendus !

 

Pour conquérir le cœur des enfants d’ici et d’ailleurs, les deux auteurs ont une recette parfaite : une pincée d’humour, un grain d’Histoire, une cuillerée d’aventure, une lichette d’amitié et beaucoup de talent.

 

On aime pour :

- Les personnages décalés : des poules, des rats, des béliers anthropomorphes

- Les clins d’œil à l’Histoire de France

- Les jeux de mots délicieux

- La place du dessin et du texte : L’un ne fonctionne pas sans l’autre.

 

En effet, les petites confidences de cette soirée nous ont permis de mieux appréhender le travail des auteurs : A la base, une idée, un vague synopsis. Puis s’ensuit un dialogue fait de textes et de dessins qui s’enrichissent et se complètent pour mener l’histoire à son dénouement.

On ressent un véritable amour des mots et des sons dans l’écriture de Christian Jolibois. Cet homme de théâtre sait toute l’importance de la musicalité d’un texte lorsqu’on doit le lire à voix haute. Christian Heinrich, l’illustrateur est un maître du pinceau, un mathématicien émérite qui nous a hier livré l’équation pour dessiner les poules. Avis aux amateurs !

 

Si la quarantaine de pages des aventures des P’tites Poules embête un peu les papas et les mamans pour l’histoire du soir, ne manquez pas de découvrir les aventures de Pitikok qui s’y prêtent beaucoup mieux.

 

Sans plus attendre, voilà le dernier né de Christian Heinrich et Christian Jolibois, à raconter aux enfants dès 5 ans et à lire tout seul dès 7 ans :

 9782266214513.jpg

Pas de poules mouillées au poulailler est une aventure haute en couleurs où nos héros affronteront les infâmes fouines de Vas-y-Papa, un tremblement de terre, et… une créature mystérieuse. Qui seront les plus courageux ? Les papas poules ou les mamans poules ? Nous ne vous en dirons pas plus, venez vite le découvrir à L’Emile !

 

Pas de poules mouillées au poulailler de Christian Jolibois (texte) et Christian Heinrich (dessin),

Pocket Jeunesse

2011

10,50 €

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 14:44

965065-gf.jpgAborder le thème des grands-parents, c'est aussi un moyen de parler de la vieillesse avec les plus jeunes.


Ma grand-mère Alzha... quoi ? est l'histoire de Camille et de sa grand-mère. Toutes deux partagent de grands moments de complicité mais un jour, on explique à la petite fille que sa grand mère est malade, une drôle de maladie qui bouleverse tout. Camille s'occupera désormais de son aïeule comme celle-ci s'occupait avant de sa petite fille.

Cet album aborde la maladie d'Alzheimer avec la naïveté des petits. C'est une belle leçon de vie que nous livre l'auteur, dans un texte court et soigné, illustré par des pastels tendres aux traits vifs.

 

Ma grand-mère Alzha...quoi ? de Véronique Van en Abeele et Claude K. Dubois

Les Petits Mijades, Mijade

5,20 €

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.