Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 12:30

Après nous avoir fait découvrir l'enfance et le parcours de la célèbre scientifique Marie Curie, Albin Michel Jeunesse continue dans sa lancée. Cette fois-ci, c'est Fabrice Colin (Wonderpark, Trois frères en finale) qui se prête au jeu et nous fait découvrir la jeunesse d'une autre grande femme française : Simone Veil. 

 

 

 

Simone est une petite fille comme les autres. Elle habite à Nice entourée de ses soeurs qu'elle adore, de son père qu'elle prend plaisir à embêter et de sa mère qui, pour elle, représente plus que tout au monde.

Jeune fille innocente, Simone va grandir et assister impuissante à la lente chute de sa famille face aux difficultés de la vie ainsi qu'à celle de la France face à l'envahisseur.  En effet, Simone est née dans une famille juive. Elle devra donc peu à peu renoncer à ses droits et à sa liberté : en 1944, un an avant la fin de la guerre, elle sera déportée. 

Enfermée dans un lieu destiné à annihiler l'espoir, Simone fera tout pour entretenir le sien et survivre.

 

Du calme. Tu es ici, mais ils sont ailleurs. Ils vont déménager. Ils vont fuir. Tu t'en sortiras. Tu t'en sors toujours. 

Elle ferme les yeux. Ses pensées s'égarent - des oiseaux fous dont on aurait ouvert la cage, et qui ne sauraient que faire de toute cette liberté. 

Elle pense à son bac. Qui ira chercher ses résultats ? Elle songe à ce Noël délicieux, il y a des siècles, où Denise et Milou étaient parties skier avec des amies en montagne, et où elle était restée seule avec sa mère. Elle se revoit, à la Ciotat, ses petites mains fermées sur les cordes de la balançoire. Plus haut. Plus haut ! Elle se rappelle cette amie, Sarah, douce merveilleuse Sarah aux parents si tristes, si rigides, Sarah venues de Pologne, et Éclaireuse comme elle, et oh, la fois où elles avaient trouvé ce faon blessé, dans la forêt, et comment elles s'étaient approchées à pas comptés, si douces et pénétrées d'une crainte respectueuse, que s'était-il passé ensuite, elle ne se le rappelle plus, elle...

-Simone Jacob.

La porte s'est rouverte. L'Allemand est là. Il pose une main sur son épaule. Son regard n'exprime rien. Il a l'air fatigué. 

- Vous allez rester ici. Avec Nous. (Il se tourne vers l'ami de Simone.) Vous, monsieur, vous pouvez rentrer chez vous. Avec toutes nos excuses pour le dérangement occasionné. 

Le garçon acquiesce, avec un mélange terrible d'embarras (pour elle), et de soulagement (pour lui). 

 

 

Rester debout est un roman très documenté et réaliste. Fabrice Colin livre une histoire poignante et aboutie, celle d'une femme comme les autres, une femme à la vie difficile et son combat pour la liberté et l'égalité des Hommes. 

En plus de son texte de qualité, le roman présente des choix éditoriaux intéressants. Par exemple, l'absence de pagination sur certaines pages permet d'accentuer le l'importance de ce qu'elles présentent. De plus, la sélection de lettres et de témoignages adressés à Simone Veil qui terminent ce récit mettent en avant l'importance qu'elle a pu avoir dans la vie de ses concitoyens. 

Rester debout est un roman percutant qui emmène son lecteur au cœur de la tourmente d'une époque et lui fait découvrir un destin exceptionnel, bien que difficile. Dès 13 ans. 

 

Rester debout de Fabrice Colin

Albin Michel Jeunesse, 2018

15€

Partager cet article

Repost0
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 12:30

La tradition de la carte postale est encore très présente dans les familles. Francesco Acerbis et Arianna Tamburini, ont décidé de lui rendre hommage dans un très bel album sur Paris. 

 

 

 

 

 

 

Un petit chien jaune profite de ses vacances pour s'offrir un séjour à Paris. Durant son voyage, il décide d'envoyer de jolies cartes postales, en noir et blanc, des monuments et lieux visités à sa famille et ses amis. Le regard de ce chien sur la ville, plutôt décalé et humoristique, permet aux petits et aux grands de visiter Paris de façon originale et ludique. Sur chaque double-page se trouvent des flaps à soulever avec de jolies surprises ! 

 

 

 

Le concept plutôt original et décalé de cet album est très séduisant pour les enfants comme pour les parents : pas toujours facile de faire ressentir l'ambiance parisienne et faire découvrir ses monuments de façon ludique. Sur la page de gauche, l'envers de la carte, avec le texte et sur la page de droite, une très belle photo en noir et blanc. Le personnage du petit chien jaune est à chercher sur toutes les cartes, dont le texte est plutôt réussi et très tendre. Un petit bijou à offrir et découvrir dès 4 ans. 

 

Bons baisers de Paris de Francesco Acerbis et Arianna Tamburini

Éditions Thierry Magnier, 2018

19.90€

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 12:30

Cela faisait quelques temps que nous n’avions pas été séduites par un roman destiné aux jeunes lecteurs. Heureusement, Adam Stower et son Prince Koo sont arrivés !

 

Le jeune Ben Covert attend la fin de l'école avec impatience. Plus que quelques jours avant les vacances et il sera enfin débarrassé de Monty Grabbe et de sa clique de tortionnaires. Du moins, c’est ce qu’il croyait avant de se faire poursuivre par eux à la sortie de l’école ! Pris de panique, Ben s’enfuit et se cache sous une poubelle où il fait la découverte d’un tunnel secret menant à une incroyable forêt nichée au cœur de la ville…

Au milieu de cette jungle urbaine, le garçon fait la rencontre de Prince Koo, une malicieuse aventurière dissimulée derrière sa gigantesque barbe et son énorme couronne. Elle est toujours accompagnée de son fidèle wombat de compagnie, Herbert. Très vite ils deviennent meilleurs amis et décident de prendre leur revanche et de prendre Monty Grabbe à son propre jeu…

 

 

La chose se rapprocha. Elle le toucha ici et là du bout de sa lance, tourna autour de lui, puis le renifla.

- Ne… Ne me mange pas ! lâcha Ben. Regarde, je n’ai que la peau sur les os ! Et je ne me suis même pas lavé ce matin, je pue le vieux fromage !

La chose s’arrêta, gonfla sa poitrine et déclama :

- Je suis PRINCE KOO ! Qui es-tu ? Et que fais-tu dans MA forêt ?

- Je m’appelle Ben Covert… commença Ben. Mais, attends une minute ! ajouta-t-il en clignant des yeux. Tu as une barbe ! Je n’avais encore jamais vu un garçon avec une BARBE !

- Comment OSES-tu ! répliqua Prince Koo indigné. Je suis une FILLE avec une barbe !

Ben fronça les sourcils, il tourna lentement sur lui-même et dit :

- Mais alors, est-ce qu’on ne devrait pas plutôt t’appeler PRINCESSE Koo ?

- Ne sois pas ridicule, rétorqua Koo. Tu as déjà vu une princesse barbue ?

Ingéniosité, impertinence et humour se mélangent dans cet excellent roman.

Les personnages d’Adam Stower sont hauts en couleurs et ont tous une personnalité et une identité propre auxquels on prend plaisir à s’attacher et à s’identifier.

Avec sa mise en page originale et dynamique, ses illustrations de qualité et sa drôle d’histoire, une chose est sûre, Prince Koo séduira petits et grands dès 8 ans.

 

Prince Koo T.1 de Adam Stower

Albin Michel Jeunesse, 2018

10,90€

Partager cet article

Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 12:30

On connait bien Adrien Albert pour son travail pour les petits avec des albums à la fois tendres et amusants. On le retrouve ici avec un super bande-dessinée dont voici les détails. 

 

Pour Morino, les vacances commencent plutôt bien : confortablement installé dans sa caravane, il boit comme tous les soirs une tasse de tisane. Et comme toutes les nuits, il se réveille soudainement pour un besoin urgent. Et plutôt que de sortir de la caravane en pyjama, il a eu la bonne idée d'installer une petite trappe dans le sol de la caravane. Mais cela ne convient pas tout à fait à Claude, un squelette réveillé par une pluie fort odorante. Ce dernier décide de rendre visite à Morino pour lui faire part de ce désagrément et lui annoncer une drôle de nouvelle : ils vont désormais être liés et ne vont plus pouvoir se quitter sous peine d'exploser. Commence alors une drôle d'aventure pour les deux compères, qui n'en sont pas au bout de leurs surprises.

 

 

Très originale et pleine d'humour, cette première bande-dessinée est un petit bijou à découvrir et faire découvrir aux premiers lecteurs. L'amitié complètement improbable entre un taureau grognon et un squelette très pot de colle n'en finit pas de nous faire sourire, voir rire. Les illustrations sont très dynamique et permettent au enfants non lecteurs de pouvoir eux aussi suivre voir même lire l'histoire à leur manière. Un gros coup de cœur à lire dès 7 ans. 

 

Claude et Morino d'Adrien Albert

l'École des loisirs, 2018

13.50€

 

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 12:30

Cela fait un moment que nous n'avions plus parlé de mangas... Et puis est arrivée Yuzu et sa contagieuse joie de vivre ! Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu : un manga feel-good que nous avons grand plaisir à vous présenter. 

 

 

 

 

 

Yuzu habite à Mogi, une petite ville japonaise à flanc de montagne. Avec sa grand-mère, qui l'affectionne beaucoup, elle tient un magasin de bento (repas traditionnel japonais à emporter) et celui-ci est une véritable institution pour la ville.

En effet, les bentos de Yuzu auraient le pouvoir de vous redonner le sourire en vous faisant oublier vos soucis et apprécier les petits instants de bonheurs quotidiens...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite de petites histoires présentées sous forme de chapitres, Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu est un manga plein de fraîcheur et d'innocence ; que ce soit dans ses choix narratifs ou même dans son univers graphique.

Cette nouvelle série se conclut en seulement deux tomes, idéale pour un petit cadeau à destination des petits comme des grands ! 

Dès 8 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu T.1 & T.2 de Umetaro Aoi

Nobi Nobi, 2018

7.90€ l'unité

 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 12:30

Y a-t-il encore besoin de présenter Jean-Claude Mourlevat ? Auteur prolifique récompensé de plusieurs prix littéraires prestigieux, on le connait pour Le Combat d'hiver, Terrienne, La Rivière à l'envers... Il revient en ce début 2018 sur les tables des librairies avec Jefferson, une enquête au pays des animaux.

 

 

Nous suivons dans cette histoire Jefferson, hérisson jovial qui, par une belle journée, décide d'aller se faire rafraîchir la houppette. Mais arrivé chez Défini-Tif, il découvre avec horreur le corps du coiffeur une paire de ciseaux de coiffure enfoncée dans la poitrine. Bien sûr, c'est au moment où il se penche sur le cadavre qu'une chèvre, qui somnolait en attendant que sa permanente prenne, le découvre et crie à l'assassin ! Jefferson fuit et ne peut compter que sur la complicité de son ami Gilbert le cochon pour se tirer de ce mauvais pas.

 

Comme tout accuse notre pauvre hérisson, il n'a plus qu'à trouver lui-même le meurtrier du coiffeur pour prouver son innocence. Avec Gilbert, il enquête sur les allers et venues dudit coiffeur et les deux compères découvrent qu'il avait pour curieuse habitudes de se rendre régulièrement dans la ville voisine, habitée par les humains... Infiltrés dans un groupe de touristes, ils remontent ses traces pour découvrir les raisons de son assassinat. 

 

 

« Le jeune hérisson Jefferson Bouchard de La Poterie acheva de ranger son logis en chantonnant des petites pom... pompom... pompom... à la façon des gens qui sont de très bonne humeur. Quand tout fut parfaitement en ordre, la balayette époussetée à la fênetre et la pelle à ordures raccrochée à son clou, il programma son four afin que ses pommes de terre à la crème soient cuites à point pour son retour. »

 

 

Ce sont ces phrases qui ouvrent le roman. Jefferson est un petit personnage insouciant, tranquille dans sa routine et, bien qu'il dévore les livres d'aventures, il n'a rien d'un baroudeur. Alors quand il se retrouve à fuir puis à mener l'enquête, il se doit d'avoir du courage ! Jefferson est extrêmement attachant - et adorable. On retrouve sa bouille sur presque toutes les illustrations du livre, signées Antoine Ronzon. Jean-Claude Mourlevat nous emporte avec une facilité déconcertante dans son monde peuplé d'humains et d'animaux, et profite de cette folle aventure pour nous délivrer un message fort sur la condition animale. Sans être accusateur, il nous propose des pistes de réflexion troublantes qui donnent une toute nouvelle dimension à l'histoire. Aventure, belle morale et personnages mignons, que dire de plus pour vous convaincre ? Rien de plus, à part qu'il faut se jeter sur ce livre, dès 10 ans !

 

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

Gallimard Jeunesse, 2018

13,50 €

Partager cet article

Repost0
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 13:06

Robert Kondo et Dice Tsutsumi sont peut-être des noms qui ne vous évoquent pas grand chose, et pourtant... La collaboration de ces deux hommes n'est pas nouvelle puisque vous pouvez les retrouver derrière des projets tels que Toy Story 3 ou encore Monsters University.

 

 

 

Depuis que son père est parti, Pierre a pris sa place, il est devenu le veilleur des Brumes de Val-de-l'Aube. Il a pour objectif de s'occuper du barrage qui protège la ville de la noirceur et de la folie... Mais Pierre est avant tout un enfant comme les autres, il va à l'école, fait ses devoirs, et parfois même il s'amuse avec ses copains. 

Alors que les grandes vacances commencent, Pierre observe les Brumes et s'inquiète de leurs mouvements inhabituels. Alors que ses camarades Rox et Roland sont venus lui rendre visite les Brumes s'agitent soudainement et emportent une partie de la muraille et ses occupants...

Lorsque les trois amis se réveillent Val-de-l'Aube est loin derrière eux, ils sont seuls et en territoire interdit. Parviendront-ils à rentrer chez eux ? 

 

 

 

"Empêcher les ténèbres d'entrer, c'est la mission du veilleur des brumes"

 

 

 

Le Veilleur des Brumes est une adaptation en bande-dessinée du court-métrage des deux auteurs nominé aux Oscars en 2015.  S'ils ont obtenu ce prix, ils ont également su gagner notre cœur avec cette histoire touchante et passionnante.

 

La mise en image de cette aventure est absolument splendide ! Elle permet une immersion parfaite dans cet univers à la fois sombre et pourtant toujours rempli d'espoir. Et les personnages créés pour occuper ce monde ne sont pas en reste, leur animalisation permettant une certaine mise en abîme de leur caractère... Le tout créant une alchimie irrésistible.

 

 

Vous l'aurez compris, le Veilleur des Brumes nous a plu, et nous attendons la suite (prévue pour le printemps 2019) avec beaucoup d'impatience...

Dès 10/11 ans.

 

Le Veilleur des Brumes T.1 de Robert Kondo & Dice Tsutsumi

Grafiteen, 2018

16,50€

Partager cet article

Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 12:30

See You in the Cosmos est le premier roman de Jack Cheng à être publié en France, et il était temps ! Venez rencontrer des personnages hauts en couleurs et une histoire plus qu'attachante...

 

 

 

Alex, onze ans d'âge réel mais treize ans d'âge de responsabilités, est passionné par les fusées. Pour la première fois de sa vie, il s'apprête à quitter la maison pour se rendre à un festival amateur de lancement d'engin spatial accompagné de son meilleur ami le chien Carl Sagan et de son "Golden iPod".

Alex cherche à enregistrer les bruits de la Terre afin de pouvoir les envoyer aux extra-terrestres, ce festival est donc le début d'une immense aventure pleine de rencontres et de découvertes. Entre Zed, homme chauve ayant fait vœu de silence, Steve un éternel irresponsable et Terra, une jeune femme au grand cœur, Alex traversera le Colorado et la Californie en quête de ses précieux sons et de son origine. 

 

 

 

Je m'appelle Alex Petroski et ma maison se trouve à Rockview dans le Colorado, États-Unis d'Amérique, planètre Terre. J'ai onze ans et huit mois, les États-Unis ont deux cent quanrante-deux ans et la Terre a 4,5 milliards d'années. Je ne connais pas l'âge de ma maison (...)

Mon chien, Carl Sagan, je l'ai trouvé sur le parking du supermarché Safeway. Il était tout sale, affamé et caché derrière une poubelle. Je lui ai dit : "Viens, viens, n'aie pas peur", mais il geignait et serrait sa queue entre ses pattes, parce que, à ce moment là, nous étions encore des étrangers l'un pour l'autre. Je lui ai dit que je ne lui ferais pas de mal, que j'étais un pacifiste et il a dû me croire parce que, quand je l'ai pris dans mes bras, il ne s'est pas débattu  et n'a pas cherché à fuir.

 

 

See You in the Cosmos est un roman intense et plein d'émotions. Jack Cheng fait évoluer ses héros dans une mosaïque de sentiments et de découvertes. Les personnages découvrent le monde et se découvrent eux-mêmes au contact d'Alex, ce jeune garçon innocent et plein de candeur. 

 

L'histoire se révèle peu à peu à travers les enregistrements du Golden iPod de l'enfant, et cette narration originale apporte beaucoup à l'histoire, notamment dans ses moments les plus importants... 

 

 

See You in the Cosmos est une aventure pour petits et grands. Une aventure qui met en avant la douceur de l'enfance et rappelle à quel point elle est importante. Dès 13 ans. 

 

See You in the Cosmos de Jack Cheng

Bayard, 2018

15.90€

 

Partager cet article

Repost0
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 12:30

Vous avez sans doute déjà haussé un sourcil circonspect en vous retrouvant face à des livres « à toucher ». La plupart du temps, ce sont de simples imagiers. Et ça, Thierry Dedieu n'aime pas trop. Il nous propose du coup un livre « à toucher »... pour de bonnes raisons ! 

 

 

Qu'ils sont mignons ces petits animaux sur la couverture ! Mais attention, ils courent tous un grave danger ; des bêtes féroces veulent les dévorer. Le loup veut croquer le mouton, le lion l'antilope, l'ours le pingouin... Comment les sauver ? En intervenant directement dans l'histoire, bien sûr ! Si on ne voit pas l'air menaçant de chacun des prédateurs, un petit trou permet de chatouiller leur ventre. Ainsi, dès qu'on tourne la page, on se retrouve face à un prédateur en plein éclat de rire qui laisse à sa victime le temps de s'échapper. Ouf, tout est bien qui finit bien !

 

Ce livre est une grande aventure originale et drôle, à partager entre deux sessions de guilis. Idéal à découvrir dès 2 ans !

 

 

 

Le grand livre des guilis de Dedieu

Saltimbanque, 2018

13,90 €

Partager cet article

Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 12:30

Davide Morosinotto est un auteur italien qui voit pour la première fois un de ses romans traduit en français. Et quel roman ! Jouant sur l'ambiance de l'Amérique du début du XXème siècle, cette épopée surprenante a su totalement nous séduire ! Je vous en dis un peu plus dans l'article qui suit.

 

 

Au fin fond de la Louisiane, Eddie, P'tit Trois, Julie et min sont quatre amis inséparables. Un après-midi, ils découvrent par hasard au fond d'une boîte de conserve 3 dollars, une véritable fortune ! Ils décident de commander dans le célèbre catalogue de vente par correspondance Walker & Dawn un revolver. Mais quelle n'est pas leur surprise lors de l'ouverture du colis : à la place de l'objet tant attendu se trouve une veille montre à gousset cassée.Prenant leur courage à deux mains, les enfants vont entamer un long voyage jusqu'à Chicago pour réclamer leur dû. Mais la route est longue et semée d'embûches ! Entre meurtres, arnaques et belles rencontres, nos héros arriveront-ils au bout du voyage ? 

 

 

 

 

"Le catalogue, tout le monde le sait, c'était le CÉLÈBRE CATALOGUE DES BONNES AFFAIRES DE MISTER WALKER & MISS DAWN. LES PRIX LES PLUS BAS ! - DÉPENSEZ BIEN VOTRE ARGENT ! - REMBOURSEMENT GARANTI ! [...] Il suffisait de penser à un objet, n'importe lequel, et on pouvait être certain qu'il figurait dans le Catalogue, bien à sa place, avec son beau dessin à encre, deux lignes de description et prix, évidemment. [...] Quoi qu'il en soit, avec les autres de la bande, on trouvait que le catalogue était la chose la plus extraordinaire qui puisse exister."

 

 

Si la couverture de nouveau roman est très séduisante, de par son côté rétro et ses 4 héros aux visages amicaux, le texte l'est lui aussi ! Très rythmée et pleine de surprises, cette aventure est contée par les quatre personnages à tour de rôle, chacun y apportant ses petites anecdotes. L'écriture est très accessible, aussi bien pour les grands dévoreurs que les plus réservés. Un gros coup de cœur à lire et relire dès 12 ans. 

 

 

Le célèbre catalogue de Walker & Dawn de David Morosinotto

Éditions l'École des loisirs, 2018

18€

 

 

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.