Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 12:30

Le "roman ado" est un habitué de l'écriture à quatre mains (ou plus). Parmi les plus connus nous retrouvons A comme Association qui avait pour projet de réunir Erik L'Homme et Pierre Bottero ou, plus récemment, Yves Grevet, Carole Trébor, Vincent Villeminot et Florence Hinckel avec la saga U4.

Cette année marque le lancement d'une nouvelle collaboration, celle de Quand Vient la Vague par Manon Fargetton (Les Plieurs de Temps, Le Suivant sur la Liste) et Jean-Chrisophe Tixier (La Traversée, Demain il sera trop tard).

 

 

Tout allait bien dans la vie de Nina. Tout était absolument parfait jusqu'au jour où elle a découvert cet horrible secret. Une découverte bien trop importante pour qu'elle puisse faire comme si elle n'avait jamais eu lieu. Une découverte qui la pousse à tout abandonner, même son frère, et à partir. 

Clément, lui, n'a pas conscience de ce qui a causé le départ de sa sœur. Ce n'est qu'un an après sa disparition qu'il essaie de comprendre. Sur les traces de Nina, il découvre ce qui l'a poussée à partir et choisit de tout faire pour la retrouver avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'elle n'ait dix-huit ans, que les investigations pour la retrouver soient abandonnées et que sa sœur soit perdue, définitivement.

 

 

"Alors que je remonte l'allée qui monte au portail, j'ai l'impression de traverser un décor en carton-pâte.Tout, autour de moi, est parfaitement à sa place. Les pins. La balançoire sur laquelle on jouait, mon frère et moi, il y a encore quatre ou cinq ans. Le tas de bûches sous l'appentis. Rien n'a bougé, pourtant, ça sonne faux désormais.

Sans me retourner, je quitte le jardin pour la rue déserte" Nina

 

 

"Il croit comprendre Nina, soudain. Son départ n'a pas été une fuite mais un refus. L'acte courageux de couper tous les ponts avec une existence mensongère. S'il savait où elle se cachait, il la rejoindrait dès ce soir. Seulement, elle ne lui a laissé aucune chance de partager son choix, comme s'il était coupable lui aussi.

De quoi ?" Clément

 

 

Ce roman est un véritable coup de cœur, Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier signent une magnifique ode à l'adolescence et à ses sentiments, parfois très forts, qui vous envahissent et vous submergent. 

Quand vient la vague aborde une multitude de sujets, tous importants à leur échelle. Qu'il s'agisse de problèmes familiaux, d'histoires d'amitiés, d'amourettes, de compétitions sportives ou bien d'art tous sont abordés avec une justesse et une tendresse sans limites. Et, si cette bienveillance est très souvent présente dans l'oeuvre de Manon Fargetton, elle donne très envie de découvrir celle de Jean-Christophe Tixier. 

 

Comme nous, laissez-vous submerger par la vague et appréciez cette lecture, dès 13 ans. 

 

 

Quand vient la vague de Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier

Rageot, 2018

15.90€

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 12:30

En voilà un joli album qui fait la part belle à l'imagination des enfants ! Rappelant Puisque c'est ça, je pars !, la dernière création d'Yvan Pommaux, ou encore une Alice au pays des merveilles pleine de douceur, Le Jardin invisible propose aux jeunes lecteurs et lectrices une échappée une nature fantastique. 

 

 

Ariane et ses parents se rendent à l'anniversaire de Grand-Mère, qui habite loin de la ville. Malheureusement, la petite fille s'ennuie, entourée de tous ces adultes... Quand son père lui propose d'aller jouer dans le jardin, Ariane se laisse aller dans ses rêveries et découvre un univers merveilleux. Les cailloux deviennent des montagnes qui se perdent dans les cieux, les insectes gigantesques l'accompagnent dans les airs, une flaque d'eau se transforme en abysse où nagent des poissons de toutes tailles. Son odyssée s'achève par une magnifique chasse aux étoiles, avant que la réalité ne la rattrape. 

 

 

 

Ariane va de surprise en surprise dans ce jardin invisible où tout semble possible et nous embarque avec elle. Les mots de Valérie Picard ne sont pas nombreux, laissant une grande place aux aquarelles de Marianne Ferrer. Tout est dans les tons bleus, verts, et d'une douceur merveilleuse. On se prend à repenser à ce monde onirique même l'album refermé. D'abord publié chez la maison d'édition québécoise Monsieur Ed, puis repris en France par Belin jeunesse, Le Jardin invisible saura conquérir les petits à partir de 4 ans et tous les grands rêveurs !

 

Le Jardin invisible, de Valérie Picard (texte) et Marianne Ferrer (illustrations)

Belin jeunesse, 2018

13,50 €

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 12:30

Pour bien commencer cette année, Gallimard Jeunesse nous emmène dans un tout nouvel univers plein de beauté, de féerie et de magie. Ce monde c'est celui imaginé par Alex Bell où évolue une bande de jeunes explorateurs prêts à braver tous les dangers entouré de licornes zébrées, de choux carnivores et autres fées maléfiques !

 

 

 

Stella est une jeune fille de douze ans qui rêve de devenir exploratrice depuis toujours. Malheureusement pour elle, les clubs d'explorations ne peuvent être composés que de membres masculins.

Alors que Félix, son père adoptif, est sur le point de repartir en expédition, il décide d'emmener sa fille avec lui. Stella devient ainsi la première femme membre temporaire du Club de l'Ours Polaire et part en direction du point le plus froid des Mondes Gelés, sa terre d'origine. 

Accompagnée de Dragigus, une jeune elfe médecin, de Shay, un chuchoteur de loup et d'Ethan, un magicien prétentieux, Stella va s'aventurer dans ces terres mystérieuses et enneigées à la recherche de nouvelles découvertes et de réponses à ses questions.

 

 

 

"Moi, Stella Focus Pearl, je jure solennellement d'explorer des terres lointaines, des mers inconnues, des jungles exotiques et des déserts interdits.

Je jure de braver des monstres féroces, des pirates sanguinaires, des bêtes sauvages et des tempêtes terribles.

Je jure d'essayer d'étendre les limites de la connaissance humaine, de découvrir de nouvelles merveilles et de commettre des actes de bravoure.

Toutes mes découvertes, scientifiques ou non, seront faites au nom de la reine et de ma patrie, et pour l'honneur du vénérable Club de l'Ours Polaire.

Sous le vent, la pluie, la neige ou la grêle, je jure de demeurer imperturbable, de garder mon sang-froid et de poursuivre ma route.

Je jure de mon conduire en homme d'honneur à tout moment et de faire en sorte que mon col soit bien repassé et ma moustache bien peignée, même dans ces moments de danger et d'angoisse que rencontrent inévitablement les explorateurs intrépides tout autour du monde."

 

 

 

Ce roman signe le début d'une nouvelle série extrêmement prometteuse pleine de magie, d'humour et de magnifiques illustrations de Tomislav Tomic !

 

Alex Bell nous entraîne dans une épopée juste et envoûtante, mélange d'idées fantaisistes et de petites leçons sur la vie. En effet, en plus de faire rêver les enfants, Le Club des l'Ours Polaire explore et défend les valeurs de l'amitié, de la confiance et de l'esprit d'équipe ainsi que bien d'autres notions que chacun devrait respecter.

Petit bonus : la fin vous réserve une énorme surprise ! Dès 9 ans.

 

Le Club de l'Ours Polaire, Tome 1 : Stella et les Mondes Gelés d'Alex Bell

Gallimard Jeunesse, 2018

16.50€

 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 12:30

Après le gros succès de la série Legend, Marie Lu revient avec une nouvelle série toute aussi prometteuse : Warcross, dont le premier tome vient tout juste de paraître en France chez Pocket jeunesse.

 

 

 

Depuis quelques années, un jeu vidéo fait fureur dans le monde entier : Warcross. S'appuyant sur le concept de la réalité virtuelle, ce jeu en réseau propose chaque année un tournoi qui oppose les meilleurs joueurs et est suivi par des millions de gens à travers le monde. 

Emika a 18 ans et n'a pas une vie simple et rangée : devenue chasseuse de primes suite au décès de son père pour couvrir ses dettes, la jeune femme doit se débrouiller seule dans Manhattan. Mais tout bascule quand, suite au piratage de la finale du grand tournoi, elle est repérée par le créateur du jeu : Hideo Tanaka. Ce dernier lui propose alors une mission pour le moins périlleuse : s'introduire dans le jeu et découvrir l'identité d'un étrange personnage.... 

 

 

 

 

 

"Mon regard s'arrête sur un groupe de quatre garçons en train de lire sur des banquettes. je les observe un moment pour écouter leur conversation, m'assurer qu'ils ne s'échangent pas des tickets de la main a la main ou par téléphone. sans résultat. je me tourne vers l'escalier qui mène à l'étage. d'autres chasseurs de primes doivent être en train de converger sur ma cible en ce moment même, je dois à tout prix la trouver avant eux. je monte les marches d'un pas rapide."

 

 

Ce premier tome de la nouvelle série de Marie Lu démarre fort ! De l'action dès les premières pages, une intrigue qui ne cesse de se complexifier jusqu'à un dénouement suprenant, Warcross a tout pour séduire les adolescents. Bien traduit, on se laisse prendre au jeu d'Emika et de ses adversaires sans aucune difficulté. Un très bon roman d'action, dont on espère une suite très rapidement. Dès 13 ans. 

 

 

Warcross tome 1 de Marie Lu

Pocket jeunesse, 2018 

18.50€

 

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 10:51

En 2011, Christophe Mauri faisait son entrée dans la littérature jeunesse en nous offrant un héros aussi impertinent qu'attachant ; Mathieu Hidalf. Durant les 5 tomes de ses aventures, on ne cesse de faire référence à la terrible bêtise qu'il a joué au Roi quand il était petit. Trois ans après la fin de la saga, l'auteur lève le voile sur ce tour devenu légendaire dans la préquelle Mathieu Hidalf le génie de la bêtise sortie en ce début d'année. Et c'est savoureux !

 

 

Mathieu Hidalf partage son anniversaire avec le Roi. Or, depuis sa naissance, il s'est fait une spécialité de gâcher ce jour, soit en hurlant de toutes ses forces quand il était nouveau-né, soit en faisant sa plus grande bêtise le jour de ses 7 ans... C'est à cause de celle-ci qu'il est enfermé dans le château familial depuis des mois par son père. Pour seule compagnie, il a son fidèle chien à trois têtes Bougetou et ses trois sœurs Juliette (le père Hidalf n'a pas grande imagination et a trouvé plus commode de donner le même prénom à toutes ses filles). Mathieu a bien compris qu'il est devenu une célébrité depuis sa bêtise à l'anniversaire du Roi, les journalistes du royaumes tentent par tous les moyens de l'interviewer. Comment échapper à la surveillance de son père et profiter de sa gloire ?

 

 

- Qu'est-ce que tu mijotais ? interrogea M. Hidalf, sa perruque rouge de travers, l'air impatient et furieux.

- Je démêlais les têtes de Bougetou ! se défendit Mathieu. Ne vous inquiétez pas pas, père, je ne prépare aucune bêtise.

Au mot bêtise, M. Hidalf gonfla de colère.

- Tant que tu vivras sous mon toit, je ne veux plus entendre ce mot ! aboya-t-il. Tu es privé de petit déjeuner pour ton retard. Remonte dans ta chambre. Et ne fais pas de bêti...

M. Rigor Hidalf devint brusquement aussi rouge que la perruque qu'il portait sur la tête.

- Tu m'as compris, ajouta-t-il. Disparais !

 

C'est un plaisir de retrouver Mathieu Hidalf ! À 7 ans, il a déjà plus d'un tour dans son sac ; facile de berner son benêt de père avec des contrats rédigés avec la complicité de Maître Magimel (bien connu des lecteurs de la saga) ou d'embrouiller la nymphette en chef du château. Mathieu Hidalf se joue de l'autorité, il fait tout ce qu'il veut avec malice et - on peut le dire - génie ! Le tout est conté d'un ton vif et enlevé plein d'humour. Si les cinq tomes de la saga ont fait leurs preuves, nul donc que ce livre à part saura conquérir le cœur de nouveaux lecteurs et lectrices à partir de 8 ans. 

 

Mathieu Hidalf le génie de la bêtise de Christophe Mauri

Gallimard Jeunesse, 2018

12,50 €

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 12:30

Qui n' a jamais cru apercevoir un vilain monstre à travers la fenêtre ? ou encore sous son lit ?  PERSONNE !

Gauthier David et Samuel Ribeyron s'attaquent avec brio à cet imaginaire de la peur et ainsi qu'aux illusions dans leur magnifique album : La Bête de mon Jardin.

 

 

 

Alors qu'il est tranquillement dans sa chambre, un petit garçon croit voir une bête à travers sa fenêtre. Cachée dans le jardin, elle l'observe. Un peu effrayé mais surtout très intrigué, l'enfant décide de partir à sa rencontre. Mais une fois sorti dans le jardin, la bête a disparu. 

 

 

 

Alors même qu'il la recherche, le petit garçon ignore que celle-ci, tapie dans l'ombre, l'observe toujours ; curieuse mais surtout effrayée face à l'Homme qui habite la maison avec le petit garçon. Sa posture de protecteur l'empêche de s'approcher de l'enfant...

Notre héros n'ayant pu trouver la bête rentre donc chez lui, bien décider à recommencer ses recherches le lendemain... Et surtout, bien décider à comprendre.

 

 

La Bête de mon Jardin est un concentré d'intelligence et de beauté. Les auteurs utilisent la découpe au laser afin de mettre en place les illusions. A travers une fenêtre découpée au laser , le lecteur distingue clairement la bête, mais une fois la page tournée, il ne voit plus que ce qui est réellement : les arbres du jardin. En plus de ces découpages, Samuel Ribeyron, l'illustrateur, utilise un jeu habile de clair-obscur afin de représenter le connu et l'inconnu. 

 

Le texte de Gauthier David, quant à lui, laisse autant de place à la fantaisie qu'au raisonnable en imaginant les pensées de la Bête !

 

Vous l'aurez compris, la Bête de mon Jardin est un coup de cœur incontestable à découvrir absolument dès 4 ans !

 

La Bête de mon Jardin de Gauthier David & Samuel Ribeyron

Seuil Jeunesse, 2017

14.50€

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 12:30

La maison d'édition Little Urban propose depuis septembre une nouvelle collection de petits livres, à mi-chemin entre l'album illustré et le premier roman à lire tout seul. Et c'est une réussite !

 

Le Professeur Goupil vit seul dans son immense maison : il utilise sa piscine géante seul, son écran de cinéma est pour lui seul, sa bibliothèque énorme il la consulte seul. SEUL. Et il est très bien comme ça ! Mais suite à une expérience scientifique qui tourne mal, sa maison est envahie par une foule de petits animaux bruyants. Le voilà obligé de tout partager ! 

La cohabitation est dure pour notre Goupil taciturne. Au fil des pages, il essaie d'abord de se débarrasser des petits envahisseurs avant de se rendre compte qu'il est bien plus heureux entouré. Ajoutez à cette jolie morale des illustrations foisonnantes de

détails, et vous avez une excellente première lecture !

 

L'Arche de Noé... oups ! Il s'agit de L'Arche de Néo ! Monsieur Néo est un charpentier très sympa qui adore travailler le bois. Par exemple, il a déjà fabriqué un parapluie , des vélos en bois pour ses enfants, et même une barboteuse en bois pour le bébé. Mais voilà, il commence à manquer d'idées. Heureusement (ou malheureusement !) la météo annonce de grandes inondations.Monsieur Néo entreprend alors la construction d'un bateau gigantesque pour protéger sa famille et les animaux des voisins du du mauvais temps.

Illustrée par Quentin Blake, cette réinterprétation du Déluge est un régal d'humour et d'absurde !

 

Déjà riche de cinq titres, la collection des Premiers Romans de Little Urban a tout pour séduire petits (dès 6 ans) et grands. Elle propose des histoires humoristiques, tendres et illustrées par des dessinateurs bien connus dans la littérature jeunesse. Certains héros, comme le Professeur Goupil, vont revenir en 2018 pour de nouvelles aventures. On a hâte de les découvrir !

 

Professeur Goupil de Loïc Clément et Anne Montel

L'Arche de Néo de John Yeoman et Quentin Blake

Little Urban, 2017

8 €

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 13:30

Les documentaires pour la jeunesse sont très nombreux et abordent tous les sujets. Aujourd'hui, mon attention a été retenue par une publication très originale de chez Phaidon ; il s'agit de Anim'os. Conçu sur la base d'un Guiness Book des Records, cet ouvrage aborde un sujet original d'une façon originale !

Le concept est simple : Anim'os met en avant 10 animaux, plus ou moins connus, et dix os hors du commun.

 

Tous sont présentés selon une même base de deux double pages. La première met en avant un squelette et une énigme visant à présenter un animal, comme la baleine par exemple. Au lecteur d'être le plus malin et de trouver l'identité de l'aimal.

 

 

 

 

La deuxième double page vous présente l'animal et son os caractéristique ; celui qui lui donne le droit de figurer dans cet impressionnant classement ! Le tout agrémenté de sublimes illustrations pimentées de quelques reliefs ! Un véritable bijou visuel !

 

 

 

« Cher lecteur,

J'adore lire des livres sur les squelettes !

La première chose que j'ai apprise en effectuant les recherches pour écrire cet ouvrage, c'est que les scientifiques ont encore beaucoup à apprendre au sujet des squelettes des animaux.

(…)

Chaque année, les scientifiques font de nouvelles découvertes sur les animaux et leurs squelettes. Peut-être que tu deviendras scientifique et que tu perceras d'autres mystères à leur sujet ? »

 

En plus de ces très nombreuses qualités, les auteurs ont l'intelligence de mettre en place un parallèle avec les os du corps humain ! Car si les animaux et certains de leurs os sont extraordinaires, ceux de l'Homme le sont tout autant !

Ce documentaire propose une découverte intelligente et intéressante de la nature et du corps humain. Gabrielle Balkan souhaite clairement instruire et séduire son public, le rendre curieux, et ça fonctionne !

Dès 7 ans.

 

Anim'os de Gabrielle Balkan et Sam Brewster

Phaidon Jeunesse, 2017

18,95€

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 12:30

En plus d'être dessinatrice et scénariste de BD, Isabelle Dethan est passionnée d'Égypte ancienne. Profitant de la collaboration de son éditeur Delcourt avec les éditions du Louvre, elle nous propose de partir à l'aventure au sein du musée, où se promènent les fantômes d'un autre temps.

 

 

 

Gaspard, 11 ans, profite du métier de gardien de son oncle au Louvre pour explorer le musée en solitaire. Son département favori ? Celui de l'Égypte des pharaons ! Il le connait par cœur. Alors quelle n'est pas sa surprise quand un jour il rencontre une jeune fille... qu'il est le seul à voir ! Cette apparition est le fantôme d'une Égyptienne, piégée entre le monde des vivants et le monde des morts. Ajoutons à cela qu'elle a la fâcheuse habitude de ne pas refermer les portes de l'au-delà derrière elle, ce qui permet à des créatures malfaisantes de semer la panique au musée. Heureusement, Gaspard peut compter sur l'aide de deux dieux égyptiens, Bastet et Thot, incarnés respectivement en chat et en pigeon, pour remettre les choses

dans l'ordre.

 

 

 

Quelle magnifique BD ! Que ce soit du côté des dessins et des couleurs chaudes de l'aquarelle d'Isabelle Dethan, ou du côté de l'histoire étrange mais fascinante, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les personnages sont attachants, surtout notre héros Gaspard qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider la jeune Égyptienne. Être entouré de dieux et de fantômes ne lui fait pas peur ! Les passionnés d'Égypte ancienne seront rassasiés : outre les nombreuses références au sein de l'histoire, ils pourront découvrir une dizaine de pages documentaires sur le sujet en fin d'ouvrage. En bref, une très belle aventure en un seul volume à découvrir dès 10 ans. 

 

Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme d'Isabelle Dethan

Delcourt & Louvre Éditions, 2017

15,95 €

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 12:30

40 Éléphants, c'est une collaboration extrêmement prometteuse entre Kid Toussaint et Virginie Augustin. De cette collaboration résulte une excellente bande-dessinée nous entraînant dans un univers fort, empreint de réalisme et de sentiments.

 

 

Au sortir de la Première Guerre Mondiale, le visage des rues londoniennes a bien changé. En effet, aux côtés du gang masculin des 40 Voleurs sévit maintenant celui des 40 Éléphants. Ce dernier est uniquement composé de femmes... Au milieu de nombreuses poinçonneuses, voleuses et autres criminelles, nous faisons la rencontre de Florrie. Repérée pour ses talents de pick-pocket hors-pair, elle intègre très rapidement le groupe de femmes qui la surnomme les Doigts de Fée. À cette étrange association s'ajoute une sombre affaire de trafic d'enfants...

Entre complots, guerre des gangs et histoires personnelles, Florrie est-elle vraiment qui elle prétend être ? 

 

 

Cette exploration du Londres des bas-fonds est une véritable réussite. Mélange de fiction et de réalité historique, il est très agréable de se plonger dans cette période de notre histoire trop peu connue et exploitée. 

Le texte de Kid Toussaint, très fidèle à la langue de l'époque, est tout à fait accessible même aux plus jeunes ; son côté classique étant compensé par le dynamisme de la mise en image de Virginie Augustin.

La découverte de ce récit policier est un véritable plaisir. En effet, il sait exactement à quel moment, et surtout comment, capter l'attention de son lecteur. La magie opère donc immédiatement, que ce soit par le biais du texte, ou de l'image ! 40 Éléphants est donc bel et bien une nouvelle saga à suivre, dès 14 ans !

 

40 Éléphants T1 : Florrie, les Doigts de Fée de Kid Toussaint & Virginie Augustin

BAMBOO, 2017

14.90€

 

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.