Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2018 5 10 /08 /août /2018 12:30

En mars de cette année, les éditions Acte Sud Junior avaient réussi à retenir notre attention grâce à une de leurs nouveautés : La Maison Abandonnée... Si ce roman a été un coup de cœur, nous n'avions malheureusement pas encore eu le temps de vous en parler. C'est le moment ou jamais de rattraper notre retard...

 

Jacob, Ichiro, Hayden et Hannah sont amis depuis leur première rencontre. Malheureusement pour eux, cet été va tout changer. En effet, Ichigo doit partir s'installer au Japon avec toute sa famille à la rentrée prochaine. Adieu la région des grands lacs, adieu les vallées, les montagnes, adieu les amis et bonjour l'inconnu... De ce déménagement, un seul point positif  : le nouveau canot offert à Ichigo par ses parents afin de lui faire oublier la douleur de la séparation. 

Alors que le groupe de copains explore les lacs alentours, ils font la découverte d'une nouvelle île, déserte à l'exception d'une villa : La Fin de l'Été. Intrigués par ce mystérieux endroit, les quatre amis décident d'y camper, c'est là que tout commence...

Grincements étranges, ombres floues, portes qui claquent et visions paranormales ne cessent d'hanter nos jeunes héros, tout comme leur vieux copain Colton, disparu il y a plusieurs années. Il n'en faut pas plus pour que de vieux souvenirs refassent surface et qu'ils décident de mener l'enquête. 

 

 

L'île avait beau être silencieuse et isolée, il y avait une tonne d'énergie dans l'air. C'était difficile de se concentrer, difficile de réfléchir. Jacob sentit un mal de tête sur le point de se déclarer  de petites vrilles creusaient l'extrémité de son cerveau. Il ferma les yeux et se frotta le front .

- Hé ! Regarde !

FIN

Jacob saisit une branche et la plia de façon à pouvoir lire le reste de l'écriteau . La branche se cassa aussitôt et il la laissa tomber sur le sol. L'écorce paraissait saine, mais le centre était noir et en décomposition. On aurait dit un os cassé avec de la moelle pourrie au milieu. L'arbre se mourait lentement de l'intérieur. Jacob savait que la pourriture du cœur était une maladie causée par un champignon. Mais il croyait que cela n'affectait que les vieux arbres, pas les arbres si petits, si jeunes.

Il put enfin lire le reste de l'écriteau :

FIN DE L'ÉTÉ

 

 

Mélange de roman d'enquête et de roman d'horreur, La Maison Abandonnée de Joel A. Sutherland a su répondre à toutes nos attentes. On dévore cette aventure avec autant de passions et de frissons que ses personnages attachants et réalistes à qui le lecteur s'identifie facilement.

En cette période de grosses chaleurs, La Maison Abandonnée est donc LE roman idéal : il saura vous faire frissonner... Dès 10/11 ans, âmes sensibles s'abstenir.

 

La Maison Abandonnée de Joel A. Sutherland

Actes Sud Junior, 2018

15.80€

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2018 2 17 /07 /juillet /2018 12:30

Toujours en quête d'histoires à la fois dépaysantes et réfléchies, Tristan Koëgel, pour lequel nous avions déjà eu un gros coup de cœur avec Bluebird (ici) arrive dans à la librairie cet été avec un recueil de 7 nouvelles autour de la mer.

 

 

 

Le recueil s'ouvre sur l'histoire de Miss Victoria, la meilleure pâtissière de Gibraltar en 1850. Ces gâteaux sont tellement bons que certains disent qu'ils sont ensorcelés. Mais est-ce bien le cas ? Une chose est sûre, Miss Victoria sait résoudre tous les conflits grâce à ses pâtisseries. Tous, vraiment ?

Toujours dans le bassin méditerranéen, Awa est coiffeuse dans le salon de Mr Diene à Noailles. Si la jeune femme, d'une grande patience et d'une gentillesse sans égal, laisse son patron la traiter comme une esclave, c'est parce qu'elle ne veut pas perdre son travail. Mais quand ce dernier décède accidentellement en plein milieu du salon de coiffure, que va faire Awa ?

Depuis qu'il est petit, Dinko peint. Il reproduit tout ce qui se trouve devant lui et devient très vite le meilleur peintre de la péninsule. Même le roi fait appel à lui pour réaliser son portrait. Suite à ses différents séjours au palais, Dinko tombe rapidement amoureux de la princesse Maria. Mais au bout de quelques temps, las de peindre ce qui se présente à lui, le peintre se lance le défi de peindre la mer... Mais ce qui semble pourtant si simple au départ va prendre une tournure obsessionnelle.

 

 

Avec beaucoup de poésie et de justesse, Tristan Koëgel propose un voyage en méditerranée surprenant. Les sept nouvelles, toutes très réussies, nous plonge dans des époques différentes, avec des sujets à méditer au bord de la plage ou confortablement installé dans le transat. Les textes sont accessibles dès 13 ans et sans limite d'âge !

 

L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles de Tristan Koëgel

Didier jeunesse, 2018

14,90€

 

 

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 12:30

L'été est là, les vacances ont officiellement commencé ! C'est donc le moment ou jamais de vous parler de lectures qui changent les idées et font  voyager...

Et pour la première escale de ces vacances nous allons nous arrêter en... Italie !

 

 

 

Lina a fait une promesse à sa mère ; elle se rendra en Italie après son décès et plus précisément à Florence, la ville où elle avait fait ses études et dont elle était tombée amoureuse.
Arrivée sur place pour l'été, Lina s'installe chez Howard. Un peu à contre-cœur, elle apprend à connaître ce gardien de cimetière militaire américain qui se trouve être aussi son "père"...

Malgré cela, l'été semble s'annoncer comme ennuyeux à mourir. Mais tout change lorsque Lina reçoit le vieux journal de bord de sa mère et fait la rencontre de Ren, un jeune et séduisant italo-américain excentrique. Ensemble, ils vont partir sur les traces des parents de Lina et tenter de découvrir les raisons qui ont poussé sa mère à retourner en Amérique.

 

 

 

"Sonia a croisé mon regard dans le rétroviseur.

- Tu sais Lina, on vient en Italie pour un tas de raisons, mais quand on reste, c'est toujours pour deux choses.

- Lesquelles ? 

- L'amour et les glaces.

- Amen, a conclu Howard. 

Je me suis tournée vers la fenêtre en essayant de retenir mes larmes. Les glaces, d'accord, mais ça ne me suffisait pas. Je voulais aussi l'amour"

 

 

 

Entre roman initiatique et romance, Love & Gelato nous entraîne à la découverte de l'Italie et de la ville de Florence. Riche en repères historiques et géographiques, ce roman feel-good rempli d'humour vous permettra de voyager sans même quitter votre chaise-longue !

 

Love & Gelato est un roman plein de fraîcheur qui donne le sourire ! Que vous soyez fille ou garçon, jeune ou moins jeune, vous en ressortirez tous avec la même envie : manger une délicieuse glace... à l'italienne ! Dès 12 ans.

 

Love & Gelato de Jenna Evans Welch

Bayard Éditions, 2018

15.90€

Partager cet article

Repost0
19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 16:58

Pour sa deuxième BD chez Sarbacane, Max de Radiguès nous offre une aventure qui mêle rites initiatiques ancestraux et portraits d'adolescents attachants.

 

 

Cet été, les jumeaux Stig et Tilde s'apprêtent à passer le kulku. Il s'agit d'une tradition solidement ancrée dans leur ville où tous les jeunes de 14 ans partent une année entière loin de tout pour survivre sur une île. Heureusement, au XXIe siècle, les choses ont changé : tous se retrouvent sur une île plus proche pour un seul mois, avec des frigos pleins de nourriture, Internet... ce sont de grandes vacances sans parents, en somme ! Alors qu'ils commencent leur aventure, les jumeaux sont pris dans une tempête et s'échouent sur une île inconnue. Les voici obligés de survivre comme leurs ancêtres lors des premiers kulku ! Leur bateau est cassé et les réserves de nourriture ne sont pas bien hautes... et en plus, les jumeaux ne semblent pas seuls sur l'île.

 

La survie sur une île déserte est un thème récurrent en littérature jeunesse : on pense tout de suite à Robinson Crusoé, ou alors même au Club des Cinq avec Kernach ! Stig & Tilde ajoute à cette image une dimension fantastique : l'habitant mystère de leur île est bloqué entre deux mondes, il est à la fois attirant et dangereux. La débrouillardise des jumeaux sera leur meilleure arme pour s'échapper de cette maudite île. Ils sortiront de cette première aventure grandis, un peu plus adultes, comme le veut le rite du kulku. Le dessin doux et épuré de Max de Radiguès fait de cette BD une histoire prenante à découvrir dès 12 ans. Vivement la suite !

 

Stig & Tilde, L'île du disparu de Max de Radiguès

Sarbacane, 2018

13,50 €

Partager cet article

Repost0
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 12:30

L'Espoir sous nos semelles est le premier roman d'une nouvelle auteure très prometteuse : Aurore Gomez. À la fois roman d'aventure, roman d'amour et roman d'apprentissage, cette publication des éditions Magnard Jeunesse nous a fait ressentir toutes sortes d'émotions et nous tenions à les partager avec vous.

 

Depuis le décès de sa mère il y a quelques années, Juno est plus ou moins devenue la maîtresse de maison. Son père s'enfonce dans la dépression et elle a dû abandonner les études afin de subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de ses frères et sœurs. 

 

Alors que la situation ne fait que s'aggraver, Juno découvre un prospectus proposant de s'inscrire au célèbre "trek du Pownal" : la traversée en solitaire d'une chaîne de montagne permettant au vainqueur de remporter une somme de 150 000 dols.

 

La jeune femme voit dans cette compétition le seul moyen de sauver sa famille et décide donc de se jeter dans l'inconnu. Commence alors une ascension hors-norme où Juno se retrouve seule face à elle-même et aux autres. L'occasion ou jamais de découvrir qui elle est et ce qu'elle veut vraiment.

 

La jeep longe le chemin chaotique depuis plus d'une heure déjà. La petite route en terre n'en finit pas de s'enrouler comme un serpent entre les troncs. Je jette un coup d’œil au chauffeur dégoulinant de sueur, bien contente que les bruits du moteur empêchent toute tentative de discussions. De ma main gauche, je tâte le sac à dos calé sur la banquette arrière. 

Il sera ma maison pendant les quarante prochains jours (...)

Je resserre ma queue-de-cheval et tente de discipliner les mèches rebelles. Tout autour de nous les arbres, les feuilles, les hautes fougères vert clair sont secoués comme en pleine tempête.

La forêt tremble, et moi avec. 

 

Une chose est sûre : l'Espoir sous nos semelles porte très bien son titre ! Avec une situation initiale plutôt triste, l'aventure de Juno aurait pu être bien différente mais il n'en est rien. Dans son roman, Aurore Gomez réussit à mettre en avant les petits "riens" de tous les jours qui pourtant sont parfois les petits "tout" qui mènent à l'espoir et au bonheur. Ainsi, l'auteure signe un roman réaliste mais surtout très optimiste.

 

Avec une écriture juste, un scénario bien mené jusqu'à la toute fin et une couverture plus que magnifique, lire l'Espoir sous nos semelles est un réel plaisir dont personne ne devrait se priver ! Dès 13 ans. 

 

L'Espoir sous nos semelles d'Aurore Gomez

Magnard Jeunesse, 2018

15,90€

Partager cet article

Repost0
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 12:30

Avec l'actualité de la Coupe d'Europe, beaucoup d'éditeurs mettent en avant leurs livres qui traitent de football. C'est l'occasion rêvée pour (re)découvrir des titres publiés quelques mois ou quelques années plus tôt ! Aujourd'hui, j'ai décidé de mettre en lumière De Kopa à Pogba, un superbe ouvrage documentaire qui présente 60 ans d'histoires de football...

 

...et qui s'adresse à toute la famille ! Le livre s'ouvre en 1959, avec une photographie en noir et blanc d'un rassemblement de passionnés de foot .Tous suivent la finale de la Coupe d'Europe devant les vitrines d'un magasin de télévision. Il faut remettre les choses dans leur contexte, à cette époque la télé n'était pas dans tous les foyers ! Viennent après d'autres photos d'époque la présentation de joueurs de légende qui ont marqués les différents esprits : Kopa, Pelé, Platini, Maradona... avant de passer à des joueurs actuels. On reviendra ensuite sur l'histoire de clubs les plus célèbres et sur des événements inoubliables comme la victoire des Bleus en 1998. Le livre se termine sur des photos de personnes du monde entier jouant au foot. Une belle manière de célébrer ce sport !

 

 

On apprécie la documentation fouillée qui permet de se plonger dans les moindres détails des différents sujets abordés. Remettre en perspective 60 ans de football, riches en histoire, intéressera autant les passionnés qui découvrirons à coup sûr de nouvelles anecdotes, que ceux qui n'y connaissent rien et qui veulent en apprendre davantage. Un documentaire à mettre entre toutes les mains (petites ou grande) !

 

De Kopa à Pogba de Benoit Nacci

Saltimbanque, 2017

14.90 €

Partager cet article

Repost0
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 12:30

La Seconde Guerre Mondiale a debuté sur le continent européen, puis s'est propagée plus largement. Même si le territoire américain a été épargné,  ses habitants n'ont pas échappé aux conséquences de ce conflit. 

C'est dans ce contexte difficile que se déroulent les événements de la Combe aux Loups de Lauren Wolk, un roman magnifique et emprunt d'une délicatesse rare. 

 

 

Annabelle mène une vie paisible entourée de ses parents et de ses petits frères. La guerre, elle en a entendu parler mais ne se sent pas particulièrement concernée. La seule chose qui l'en rapproche, c'est son ami Toby, un vagabond vétéran du premier conflit mondial. 

Malheureusement, le quotidien d'Annabelle bascule avec l' arrivée de Betty. Tout juste débarquée de la grande ville, elle s'ennuie à la campagne et décide, pour passer le temps, de s'en prendre à Annabelle. Commence alors une série de brimades et d'intimidations visant la jeune fille qui découvre peu à peu l'injustice et le mensonge. 

C'est au milieu de ce monde d'adultes qu'elle intègre malgré elle, qu'Annabelle va devoir trouver sa place tout en restant fidèle à elle-même et à ses convictions.

 

 

L'année de mes douze ans, j'ai appris à mentir.

Je ne parle pas ici de ces petites histoires que les enfants inventent. Je parle de vrais mensonges, nourries par de vraies peurs, je parle de choses que j'ai dites et faites et qui m'ont arrachée à la vie que j'avais toujours connue pour me précipiter dans une nouvelle vie. 

C'est à l'automne 1943 que mon existence, jusque-là paisible, s'est mise à tourbillonner, non seulement à cause de la guerre qui avait entraîné le monde entier dans la violence et les hurlements, mais à cause de la fille au cœur noir qui arriva dans nos collines et changea tout. (...)

L'année de mes douze ans, j'ai appris que me paroles et mes actes avaient des conséquences.

Des conséquences telles que, parfois, je n'étais plus certaine de vouloir porter un tel fardeau .

Mais je l'ai quand même pris , et je l'ai porté de mon mieux.

 

 

À la fois roman historique et roman d'apprentissage, La Combe aux Loups est une réussite totale. C'est un réel plaisir que de suivre l'éveil du personnage d'Annabelle, à qui on s'identifie facilement, et de ressentir avec elle chacune de ses émotions.  

Avec sa narration fluide et addictive, La Combe aux Loups permet de concilier avec talent le mystère, l'enquête et l'empathie au quotidien d'une jeune fille de 12 ans au vingtième siècle. À dévorer sans modération, dès 11 ans. 

 

La Combe aux Loups de Lauren Wolk

L'École des Loisirs, 2018

15,50€

Partager cet article

Repost0
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 12:30

Avec l'arrivée du printemps et du soleil vient aussi le retour des activités de plein air avec les enfants ! Pour l'occasion, La Martinière Jeunesse propose de découvrir l'histoire du cerf-volant et à l'Émile, on adore ça ! 

 

 

Outre une présentation étymologique et historique de la fabrication de l'objet, ce très beau documentaire met également en avant les traditions qui entourent le cerf-volant ainsi que leurs significations à travers le monde ! 

 

 

Avec leurs magnifiques illustrations et un texte clair et abordable, Eva Bensard et Julie Guillem signent un documentaire de qualité à même de ravir les enfants, qu'ils soient curieux ou rêveurs ! Dès 8 ans.

 

Cerfs-volants de Eva Bensard et Julie Guillem

La Martinière Jeunesse, 2018

16,90€

Partager cet article

Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 12:30

Cette bande dessinée adaptée du roman de Malika Ferdjoukh par Nicolas Pitz, nous plonge dans une histoire mêlant culture cinématographique, aventure initiatique et premières romances. 

 

 

Suivez Harry Bonnet, un jeune parisien de 16 ans, passionné par le cinéma, qui se retrouve projeté dans le Hollywood des années 60 du jour au lendemain.

Après l'embauche de son père en tant que chef particulier pour une actrice vivant à Hollywood, Harry passe son été à conduire sur les routes américaines, à traîner au cinéma privé de leur hôte et à tester toutes les crèmes glacées sur la plage.

Mais voila qu'un jour, il tombe sans le savoir, sur le tournage secret d'un film du maître du suspense, pour lequel il se passionne.

 

 

 

 

 

L'histoire, reprend des faits véridiques, tels que la volonté du réalisateur d'adapter Marie-Rose qui l'avait subjugué au théâtre, la fascination de l'homme pour ses muses, des actrices jeunes et toujours blondes. Mais aussi le monde complexe et parfois dangereux du Hollywood des 60s.

Cette bande dessinée plaira aux grands comme aux moins grands (à partir de 13 ans), qui veulent découvrir cette aventure estivale aux cotés de cet adolescent en plein "American Dream" !

 

 

 

La bobine d'Alfred de Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz

Rue de Sèvres, 2018

14€

 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 12:30

Après nous avoir fait découvrir l'enfance et le parcours de la célèbre scientifique Marie Curie, Albin Michel Jeunesse continue dans sa lancée. Cette fois-ci, c'est Fabrice Colin (Wonderpark, Trois frères en finale) qui se prête au jeu et nous fait découvrir la jeunesse d'une autre grande femme française : Simone Veil. 

 

 

 

Simone est une petite fille comme les autres. Elle habite à Nice entourée de ses soeurs qu'elle adore, de son père qu'elle prend plaisir à embêter et de sa mère qui, pour elle, représente plus que tout au monde.

Jeune fille innocente, Simone va grandir et assister impuissante à la lente chute de sa famille face aux difficultés de la vie ainsi qu'à celle de la France face à l'envahisseur.  En effet, Simone est née dans une famille juive. Elle devra donc peu à peu renoncer à ses droits et à sa liberté : en 1944, un an avant la fin de la guerre, elle sera déportée. 

Enfermée dans un lieu destiné à annihiler l'espoir, Simone fera tout pour entretenir le sien et survivre.

 

Du calme. Tu es ici, mais ils sont ailleurs. Ils vont déménager. Ils vont fuir. Tu t'en sortiras. Tu t'en sors toujours. 

Elle ferme les yeux. Ses pensées s'égarent - des oiseaux fous dont on aurait ouvert la cage, et qui ne sauraient que faire de toute cette liberté. 

Elle pense à son bac. Qui ira chercher ses résultats ? Elle songe à ce Noël délicieux, il y a des siècles, où Denise et Milou étaient parties skier avec des amies en montagne, et où elle était restée seule avec sa mère. Elle se revoit, à la Ciotat, ses petites mains fermées sur les cordes de la balançoire. Plus haut. Plus haut ! Elle se rappelle cette amie, Sarah, douce merveilleuse Sarah aux parents si tristes, si rigides, Sarah venues de Pologne, et Éclaireuse comme elle, et oh, la fois où elles avaient trouvé ce faon blessé, dans la forêt, et comment elles s'étaient approchées à pas comptés, si douces et pénétrées d'une crainte respectueuse, que s'était-il passé ensuite, elle ne se le rappelle plus, elle...

-Simone Jacob.

La porte s'est rouverte. L'Allemand est là. Il pose une main sur son épaule. Son regard n'exprime rien. Il a l'air fatigué. 

- Vous allez rester ici. Avec Nous. (Il se tourne vers l'ami de Simone.) Vous, monsieur, vous pouvez rentrer chez vous. Avec toutes nos excuses pour le dérangement occasionné. 

Le garçon acquiesce, avec un mélange terrible d'embarras (pour elle), et de soulagement (pour lui). 

 

 

Rester debout est un roman très documenté et réaliste. Fabrice Colin livre une histoire poignante et aboutie, celle d'une femme comme les autres, une femme à la vie difficile et son combat pour la liberté et l'égalité des Hommes. 

En plus de son texte de qualité, le roman présente des choix éditoriaux intéressants. Par exemple, l'absence de pagination sur certaines pages permet d'accentuer le l'importance de ce qu'elles présentent. De plus, la sélection de lettres et de témoignages adressés à Simone Veil qui terminent ce récit mettent en avant l'importance qu'elle a pu avoir dans la vie de ses concitoyens. 

Rester debout est un roman percutant qui emmène son lecteur au cœur de la tourmente d'une époque et lui fait découvrir un destin exceptionnel, bien que difficile. Dès 13 ans. 

 

Rester debout de Fabrice Colin

Albin Michel Jeunesse, 2018

15€

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.