Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 12:30

Après nous avoir fait découvrir l'enfance et le parcours de la célèbre scientifique Marie Curie, Albin Michel Jeunesse continue dans sa lancée. Cette fois-ci, c'est Fabrice Colin (Wonderpark, Trois frères en finale) qui se prête au jeu et nous fait découvrir la jeunesse d'une autre grande femme française : Simone Veil. 

 

 

 

Simone est une petite fille comme les autres. Elle habite à Nice entourée de ses soeurs qu'elle adore, de son père qu'elle prend plaisir à embêter et de sa mère qui, pour elle, représente plus que tout au monde.

Jeune fille innocente, Simone va grandir et assister impuissante à la lente chute de sa famille face aux difficultés de la vie ainsi qu'à celle de la France face à l'envahisseur.  En effet, Simone est née dans une famille juive. Elle devra donc peu à peu renoncer à ses droits et à sa liberté : en 1944, un an avant la fin de la guerre, elle sera déportée. 

Enfermée dans un lieu destiné à annihiler l'espoir, Simone fera tout pour entretenir le sien et survivre.

 

Du calme. Tu es ici, mais ils sont ailleurs. Ils vont déménager. Ils vont fuir. Tu t'en sortiras. Tu t'en sors toujours. 

Elle ferme les yeux. Ses pensées s'égarent - des oiseaux fous dont on aurait ouvert la cage, et qui ne sauraient que faire de toute cette liberté. 

Elle pense à son bac. Qui ira chercher ses résultats ? Elle songe à ce Noël délicieux, il y a des siècles, où Denise et Milou étaient parties skier avec des amies en montagne, et où elle était restée seule avec sa mère. Elle se revoit, à la Ciotat, ses petites mains fermées sur les cordes de la balançoire. Plus haut. Plus haut ! Elle se rappelle cette amie, Sarah, douce merveilleuse Sarah aux parents si tristes, si rigides, Sarah venues de Pologne, et Éclaireuse comme elle, et oh, la fois où elles avaient trouvé ce faon blessé, dans la forêt, et comment elles s'étaient approchées à pas comptés, si douces et pénétrées d'une crainte respectueuse, que s'était-il passé ensuite, elle ne se le rappelle plus, elle...

-Simone Jacob.

La porte s'est rouverte. L'Allemand est là. Il pose une main sur son épaule. Son regard n'exprime rien. Il a l'air fatigué. 

- Vous allez rester ici. Avec Nous. (Il se tourne vers l'ami de Simone.) Vous, monsieur, vous pouvez rentrer chez vous. Avec toutes nos excuses pour le dérangement occasionné. 

Le garçon acquiesce, avec un mélange terrible d'embarras (pour elle), et de soulagement (pour lui). 

 

 

Rester debout est un roman très documenté et réaliste. Fabrice Colin livre une histoire poignante et aboutie, celle d'une femme comme les autres, une femme à la vie difficile et son combat pour la liberté et l'égalité des Hommes. 

En plus de son texte de qualité, le roman présente des choix éditoriaux intéressants. Par exemple, l'absence de pagination sur certaines pages permet d'accentuer le l'importance de ce qu'elles présentent. De plus, la sélection de lettres et de témoignages adressés à Simone Veil qui terminent ce récit mettent en avant l'importance qu'elle a pu avoir dans la vie de ses concitoyens. 

Rester debout est un roman percutant qui emmène son lecteur au cœur de la tourmente d'une époque et lui fait découvrir un destin exceptionnel, bien que difficile. Dès 13 ans. 

 

Rester debout de Fabrice Colin

Albin Michel Jeunesse, 2018

15€

Partager cet article

Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 12:30

Y a-t-il encore besoin de présenter Jean-Claude Mourlevat ? Auteur prolifique récompensé de plusieurs prix littéraires prestigieux, on le connait pour Le Combat d'hiver, Terrienne, La Rivière à l'envers... Il revient en ce début 2018 sur les tables des librairies avec Jefferson, une enquête au pays des animaux.

 

 

Nous suivons dans cette histoire Jefferson, hérisson jovial qui, par une belle journée, décide d'aller se faire rafraîchir la houppette. Mais arrivé chez Défini-Tif, il découvre avec horreur le corps du coiffeur une paire de ciseaux de coiffure enfoncée dans la poitrine. Bien sûr, c'est au moment où il se penche sur le cadavre qu'une chèvre, qui somnolait en attendant que sa permanente prenne, le découvre et crie à l'assassin ! Jefferson fuit et ne peut compter que sur la complicité de son ami Gilbert le cochon pour se tirer de ce mauvais pas.

 

Comme tout accuse notre pauvre hérisson, il n'a plus qu'à trouver lui-même le meurtrier du coiffeur pour prouver son innocence. Avec Gilbert, il enquête sur les allers et venues dudit coiffeur et les deux compères découvrent qu'il avait pour curieuse habitudes de se rendre régulièrement dans la ville voisine, habitée par les humains... Infiltrés dans un groupe de touristes, ils remontent ses traces pour découvrir les raisons de son assassinat. 

 

 

« Le jeune hérisson Jefferson Bouchard de La Poterie acheva de ranger son logis en chantonnant des petites pom... pompom... pompom... à la façon des gens qui sont de très bonne humeur. Quand tout fut parfaitement en ordre, la balayette époussetée à la fênetre et la pelle à ordures raccrochée à son clou, il programma son four afin que ses pommes de terre à la crème soient cuites à point pour son retour. »

 

 

Ce sont ces phrases qui ouvrent le roman. Jefferson est un petit personnage insouciant, tranquille dans sa routine et, bien qu'il dévore les livres d'aventures, il n'a rien d'un baroudeur. Alors quand il se retrouve à fuir puis à mener l'enquête, il se doit d'avoir du courage ! Jefferson est extrêmement attachant - et adorable. On retrouve sa bouille sur presque toutes les illustrations du livre, signées Antoine Ronzon. Jean-Claude Mourlevat nous emporte avec une facilité déconcertante dans son monde peuplé d'humains et d'animaux, et profite de cette folle aventure pour nous délivrer un message fort sur la condition animale. Sans être accusateur, il nous propose des pistes de réflexion troublantes qui donnent une toute nouvelle dimension à l'histoire. Aventure, belle morale et personnages mignons, que dire de plus pour vous convaincre ? Rien de plus, à part qu'il faut se jeter sur ce livre, dès 10 ans !

 

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

Gallimard Jeunesse, 2018

13,50 €

Partager cet article

Repost0
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 13:06

Robert Kondo et Dice Tsutsumi sont peut-être des noms qui ne vous évoquent pas grand chose, et pourtant... La collaboration de ces deux hommes n'est pas nouvelle puisque vous pouvez les retrouver derrière des projets tels que Toy Story 3 ou encore Monsters University.

 

 

 

Depuis que son père est parti, Pierre a pris sa place, il est devenu le veilleur des Brumes de Val-de-l'Aube. Il a pour objectif de s'occuper du barrage qui protège la ville de la noirceur et de la folie... Mais Pierre est avant tout un enfant comme les autres, il va à l'école, fait ses devoirs, et parfois même il s'amuse avec ses copains. 

Alors que les grandes vacances commencent, Pierre observe les Brumes et s'inquiète de leurs mouvements inhabituels. Alors que ses camarades Rox et Roland sont venus lui rendre visite les Brumes s'agitent soudainement et emportent une partie de la muraille et ses occupants...

Lorsque les trois amis se réveillent Val-de-l'Aube est loin derrière eux, ils sont seuls et en territoire interdit. Parviendront-ils à rentrer chez eux ? 

 

 

 

"Empêcher les ténèbres d'entrer, c'est la mission du veilleur des brumes"

 

 

 

Le Veilleur des Brumes est une adaptation en bande-dessinée du court-métrage des deux auteurs nominé aux Oscars en 2015.  S'ils ont obtenu ce prix, ils ont également su gagner notre cœur avec cette histoire touchante et passionnante.

 

La mise en image de cette aventure est absolument splendide ! Elle permet une immersion parfaite dans cet univers à la fois sombre et pourtant toujours rempli d'espoir. Et les personnages créés pour occuper ce monde ne sont pas en reste, leur animalisation permettant une certaine mise en abîme de leur caractère... Le tout créant une alchimie irrésistible.

 

 

Vous l'aurez compris, le Veilleur des Brumes nous a plu, et nous attendons la suite (prévue pour le printemps 2019) avec beaucoup d'impatience...

Dès 10/11 ans.

 

Le Veilleur des Brumes T.1 de Robert Kondo & Dice Tsutsumi

Grafiteen, 2018

16,50€

Partager cet article

Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 12:30

See You in the Cosmos est le premier roman de Jack Cheng à être publié en France, et il était temps ! Venez rencontrer des personnages hauts en couleurs et une histoire plus qu'attachante...

 

 

 

Alex, onze ans d'âge réel mais treize ans d'âge de responsabilités, est passionné par les fusées. Pour la première fois de sa vie, il s'apprête à quitter la maison pour se rendre à un festival amateur de lancement d'engin spatial accompagné de son meilleur ami le chien Carl Sagan et de son "Golden iPod".

Alex cherche à enregistrer les bruits de la Terre afin de pouvoir les envoyer aux extra-terrestres, ce festival est donc le début d'une immense aventure pleine de rencontres et de découvertes. Entre Zed, homme chauve ayant fait vœu de silence, Steve un éternel irresponsable et Terra, une jeune femme au grand cœur, Alex traversera le Colorado et la Californie en quête de ses précieux sons et de son origine. 

 

 

 

Je m'appelle Alex Petroski et ma maison se trouve à Rockview dans le Colorado, États-Unis d'Amérique, planètre Terre. J'ai onze ans et huit mois, les États-Unis ont deux cent quanrante-deux ans et la Terre a 4,5 milliards d'années. Je ne connais pas l'âge de ma maison (...)

Mon chien, Carl Sagan, je l'ai trouvé sur le parking du supermarché Safeway. Il était tout sale, affamé et caché derrière une poubelle. Je lui ai dit : "Viens, viens, n'aie pas peur", mais il geignait et serrait sa queue entre ses pattes, parce que, à ce moment là, nous étions encore des étrangers l'un pour l'autre. Je lui ai dit que je ne lui ferais pas de mal, que j'étais un pacifiste et il a dû me croire parce que, quand je l'ai pris dans mes bras, il ne s'est pas débattu  et n'a pas cherché à fuir.

 

 

See You in the Cosmos est un roman intense et plein d'émotions. Jack Cheng fait évoluer ses héros dans une mosaïque de sentiments et de découvertes. Les personnages découvrent le monde et se découvrent eux-mêmes au contact d'Alex, ce jeune garçon innocent et plein de candeur. 

 

L'histoire se révèle peu à peu à travers les enregistrements du Golden iPod de l'enfant, et cette narration originale apporte beaucoup à l'histoire, notamment dans ses moments les plus importants... 

 

 

See You in the Cosmos est une aventure pour petits et grands. Une aventure qui met en avant la douceur de l'enfance et rappelle à quel point elle est importante. Dès 13 ans. 

 

See You in the Cosmos de Jack Cheng

Bayard, 2018

15.90€

 

Partager cet article

Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 12:30

Davide Morosinotto est un auteur italien qui voit pour la première fois un de ses romans traduit en français. Et quel roman ! Jouant sur l'ambiance de l'Amérique du début du XXème siècle, cette épopée surprenante a su totalement nous séduire ! Je vous en dis un peu plus dans l'article qui suit.

 

 

Au fin fond de la Louisiane, Eddie, P'tit Trois, Julie et min sont quatre amis inséparables. Un après-midi, ils découvrent par hasard au fond d'une boîte de conserve 3 dollars, une véritable fortune ! Ils décident de commander dans le célèbre catalogue de vente par correspondance Walker & Dawn un revolver. Mais quelle n'est pas leur surprise lors de l'ouverture du colis : à la place de l'objet tant attendu se trouve une veille montre à gousset cassée.Prenant leur courage à deux mains, les enfants vont entamer un long voyage jusqu'à Chicago pour réclamer leur dû. Mais la route est longue et semée d'embûches ! Entre meurtres, arnaques et belles rencontres, nos héros arriveront-ils au bout du voyage ? 

 

 

 

 

"Le catalogue, tout le monde le sait, c'était le CÉLÈBRE CATALOGUE DES BONNES AFFAIRES DE MISTER WALKER & MISS DAWN. LES PRIX LES PLUS BAS ! - DÉPENSEZ BIEN VOTRE ARGENT ! - REMBOURSEMENT GARANTI ! [...] Il suffisait de penser à un objet, n'importe lequel, et on pouvait être certain qu'il figurait dans le Catalogue, bien à sa place, avec son beau dessin à encre, deux lignes de description et prix, évidemment. [...] Quoi qu'il en soit, avec les autres de la bande, on trouvait que le catalogue était la chose la plus extraordinaire qui puisse exister."

 

 

Si la couverture de nouveau roman est très séduisante, de par son côté rétro et ses 4 héros aux visages amicaux, le texte l'est lui aussi ! Très rythmée et pleine de surprises, cette aventure est contée par les quatre personnages à tour de rôle, chacun y apportant ses petites anecdotes. L'écriture est très accessible, aussi bien pour les grands dévoreurs que les plus réservés. Un gros coup de cœur à lire et relire dès 12 ans. 

 

 

Le célèbre catalogue de Walker & Dawn de David Morosinotto

Éditions l'École des loisirs, 2018

18€

 

 

Partager cet article

Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 12:30

Cela fait maintenant un peu plus d'un an que nous ne vous avions pas parlé des éditions Milan Jeunesse, c'est donc l'occasion ou jamais de vous présenter une de leur dernière plateforme et un de nos derniers coup de cœur. Il s'agit de Page Turners, un label qui regroupe des romans pour adolescents, et de leur dernière sortie : L'Autre Sœur de Cylin Busby.

 

 

Sarah a disparu depuis quatre ans. Sa sœur Nico, ainsi que ses parents, essaient tant bien que mal de surmonter cette épreuve. Entre témoignages affirmant l'avoir vu en Arizona et identification de corps dans l'état de Washington, Nico n'a plus beaucoup d'espoir et est intimement convaincue que Sarah est morte. Mais un énième appel téléphonique va tout changer. 

 

En effet, Sarah est vivante, ils l'ont retrouvée. Son corps est couvert de nombreuses blessures et elle souffre d'une amnésie aiguë mais elle est prête à rentrer à la maison. Commence alors une période encore plus étrange que celle de la disparition pour Nico, celle du retour... Sarah est devenue gentille, aimante. Son comportement perturbe sa sœur ainsi que certains de ses anciens amis. Qu'a-t-il bien pu se passer pour elle durant ces longues années ? Et Sarah est-elle bien Sarah ?

 

 

Pendant que nous avancions dans le couloir en linoléum du foyer pour enfants, éclairé par des néons bleutés, je ne pensais qu'à ça : Comment mes parents accueilleraient-ils Sarah ? Allaient-ils l'étreindre ? Devrais-je faire pareil, avec cette fille qui ressemblait à ma sœur mais que je n'avais sans doute jamais enlacée ? Allions-nous tous nous précipiter vers elle et la serrer dans nos bras ? (...)

 

Maman serra la main de Papa sans un mot (...) Sur le simple couvre-lit rose se trouvait une adolescente, anguleuse, des cheveux raides châtain clair à hauteur d'épaule, vêtue d'un débardeur blanc, d'un jean et de tongs en plastique bon marché.

Elle leva les yeux, elle était maigre, assise comme une fillette, mais à l'état de sa peau et à son expression, on la devinait plus âgée. Avait-elle dix-neuf ans, ou trente ans ? C'est difficile à dire : elle avait le visage pâle et crispé, la peu tendue sur les os. Elle ressemblait à Sarah, mais déguisée. 

Son regard glissa sur moi. 

 

- Maman ? dit-elle tout bas.

 

 

L'Autre Sœur, inspiré d'une histoire vraie, est un roman qui fascine et qui pourtant fait parfois froid dans le dos.

Cylin Busby signe un récit passionnant sur la psychologie adolescente. Elle nous entraîne sans peine au cœur des pensées et des sentiments de la jeune Nico perturbée par ce retour plus qu'inattendu qu'elle ne souhaitait pas. Elle nous permet également d'imaginer et d'essayer de comprendre ce que peut-être la vie d'une personne disparue durant son absence. 

 

L'immersion au sein de cette famille brisée et torturée est totale et le mystère de la disparition de Sarah nous tient en haleine jusqu'à la toute dernière page ! Une chose est donc sûre, L'Autre Sœur mérite bien son appellation de "pageturner" et notre coup de cœur, il est absolument impossible de le lâcher ! Dès 14 ans. 

 

L'Autre Sœur de Cylin Busby

Milan, 2018

14.90€

Partager cet article

Repost0
2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 12:30

Le "roman ado" est un habitué de l'écriture à quatre mains (ou plus). Parmi les plus connus nous retrouvons A comme Association qui avait pour projet de réunir Erik L'Homme et Pierre Bottero ou, plus récemment, Yves Grevet, Carole Trébor, Vincent Villeminot et Florence Hinckel avec la saga U4.

Cette année marque le lancement d'une nouvelle collaboration, celle de Quand Vient la Vague par Manon Fargetton (Les Plieurs de Temps, Le Suivant sur la Liste) et Jean-Chrisophe Tixier (La Traversée, Demain il sera trop tard).

 

 

Tout allait bien dans la vie de Nina. Tout était absolument parfait jusqu'au jour où elle a découvert cet horrible secret. Une découverte bien trop importante pour qu'elle puisse faire comme si elle n'avait jamais eu lieu. Une découverte qui la pousse à tout abandonner, même son frère, et à partir. 

Clément, lui, n'a pas conscience de ce qui a causé le départ de sa sœur. Ce n'est qu'un an après sa disparition qu'il essaie de comprendre. Sur les traces de Nina, il découvre ce qui l'a poussée à partir et choisit de tout faire pour la retrouver avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'elle n'ait dix-huit ans, que les investigations pour la retrouver soient abandonnées et que sa sœur soit perdue, définitivement.

 

 

"Alors que je remonte l'allée qui monte au portail, j'ai l'impression de traverser un décor en carton-pâte.Tout, autour de moi, est parfaitement à sa place. Les pins. La balançoire sur laquelle on jouait, mon frère et moi, il y a encore quatre ou cinq ans. Le tas de bûches sous l'appentis. Rien n'a bougé, pourtant, ça sonne faux désormais.

Sans me retourner, je quitte le jardin pour la rue déserte" Nina

 

 

"Il croit comprendre Nina, soudain. Son départ n'a pas été une fuite mais un refus. L'acte courageux de couper tous les ponts avec une existence mensongère. S'il savait où elle se cachait, il la rejoindrait dès ce soir. Seulement, elle ne lui a laissé aucune chance de partager son choix, comme s'il était coupable lui aussi.

De quoi ?" Clément

 

 

Ce roman est un véritable coup de cœur, Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier signent une magnifique ode à l'adolescence et à ses sentiments, parfois très forts, qui vous envahissent et vous submergent. 

Quand vient la vague aborde une multitude de sujets, tous importants à leur échelle. Qu'il s'agisse de problèmes familiaux, d'histoires d'amitiés, d'amourettes, de compétitions sportives ou bien d'art tous sont abordés avec une justesse et une tendresse sans limites. Et, si cette bienveillance est très souvent présente dans l'oeuvre de Manon Fargetton, elle donne très envie de découvrir celle de Jean-Christophe Tixier. 

 

Comme nous, laissez-vous submerger par la vague et appréciez cette lecture, dès 13 ans. 

 

 

Quand vient la vague de Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier

Rageot, 2018

15.90€

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 12:30

Après le gros succès de la série Legend, Marie Lu revient avec une nouvelle série toute aussi prometteuse : Warcross, dont le premier tome vient tout juste de paraître en France chez Pocket jeunesse.

 

 

 

Depuis quelques années, un jeu vidéo fait fureur dans le monde entier : Warcross. S'appuyant sur le concept de la réalité virtuelle, ce jeu en réseau propose chaque année un tournoi qui oppose les meilleurs joueurs et est suivi par des millions de gens à travers le monde. 

Emika a 18 ans et n'a pas une vie simple et rangée : devenue chasseuse de primes suite au décès de son père pour couvrir ses dettes, la jeune femme doit se débrouiller seule dans Manhattan. Mais tout bascule quand, suite au piratage de la finale du grand tournoi, elle est repérée par le créateur du jeu : Hideo Tanaka. Ce dernier lui propose alors une mission pour le moins périlleuse : s'introduire dans le jeu et découvrir l'identité d'un étrange personnage.... 

 

 

 

 

 

"Mon regard s'arrête sur un groupe de quatre garçons en train de lire sur des banquettes. je les observe un moment pour écouter leur conversation, m'assurer qu'ils ne s'échangent pas des tickets de la main a la main ou par téléphone. sans résultat. je me tourne vers l'escalier qui mène à l'étage. d'autres chasseurs de primes doivent être en train de converger sur ma cible en ce moment même, je dois à tout prix la trouver avant eux. je monte les marches d'un pas rapide."

 

 

Ce premier tome de la nouvelle série de Marie Lu démarre fort ! De l'action dès les premières pages, une intrigue qui ne cesse de se complexifier jusqu'à un dénouement suprenant, Warcross a tout pour séduire les adolescents. Bien traduit, on se laisse prendre au jeu d'Emika et de ses adversaires sans aucune difficulté. Un très bon roman d'action, dont on espère une suite très rapidement. Dès 13 ans. 

 

 

Warcross tome 1 de Marie Lu

Pocket jeunesse, 2018 

18.50€

 

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 12:30

En plus d'être dessinatrice et scénariste de BD, Isabelle Dethan est passionnée d'Égypte ancienne. Profitant de la collaboration de son éditeur Delcourt avec les éditions du Louvre, elle nous propose de partir à l'aventure au sein du musée, où se promènent les fantômes d'un autre temps.

 

 

 

Gaspard, 11 ans, profite du métier de gardien de son oncle au Louvre pour explorer le musée en solitaire. Son département favori ? Celui de l'Égypte des pharaons ! Il le connait par cœur. Alors quelle n'est pas sa surprise quand un jour il rencontre une jeune fille... qu'il est le seul à voir ! Cette apparition est le fantôme d'une Égyptienne, piégée entre le monde des vivants et le monde des morts. Ajoutons à cela qu'elle a la fâcheuse habitude de ne pas refermer les portes de l'au-delà derrière elle, ce qui permet à des créatures malfaisantes de semer la panique au musée. Heureusement, Gaspard peut compter sur l'aide de deux dieux égyptiens, Bastet et Thot, incarnés respectivement en chat et en pigeon, pour remettre les choses

dans l'ordre.

 

 

 

Quelle magnifique BD ! Que ce soit du côté des dessins et des couleurs chaudes de l'aquarelle d'Isabelle Dethan, ou du côté de l'histoire étrange mais fascinante, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les personnages sont attachants, surtout notre héros Gaspard qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider la jeune Égyptienne. Être entouré de dieux et de fantômes ne lui fait pas peur ! Les passionnés d'Égypte ancienne seront rassasiés : outre les nombreuses références au sein de l'histoire, ils pourront découvrir une dizaine de pages documentaires sur le sujet en fin d'ouvrage. En bref, une très belle aventure en un seul volume à découvrir dès 10 ans. 

 

Gaspard et la malédiction du Prince-Fantôme d'Isabelle Dethan

Delcourt & Louvre Éditions, 2017

15,95 €

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 12:30

On vous avait parlé de Stéphane Servant il y a quelques temps à l'occasion de la sortie de son album Ma Mère, illustré par Emmanuelle Houdart (article ici). Également auteur de romans pour adolescents, son dernier livre Sirius est une pépite de littérature jeunesse à ne manquer sous aucun prétexte.

 

 

Imaginez la fin du monde : les animaux ont presque tous été tués, les derniers humains sont stériles et la terre est empoisonnée. C'est dans cette ambiance désolée qu'Avril élève seule son petit frère de 5 ans, Kid. Ils vivent tous les deux dans une cabane au sommet d'un grand arbre. Mais leur havre de paix est voué à disparaître : pourchassés par les Étoiles noires, ils sont forcés de quitter leur refuge et de se jeter sur les routes. Commence alors leur long voyage dans ce monde qui touche à sa fin, où la folie des Hommes engendre la pire des sauvageries. Malgré tout, la route d'Avril et Kid va croiser celles de singuliers personnages qui leur font croire de nouveau à l'espoir...

 

 

 

« Je sais qu'un jour on sera morts. Toi et moi. Mais y'a quelque chose que j'sais pas : comment c'est, de mourir ?
Avril hésita à répondre.
- Comment c'est ? insista le gamin.
- On meurt un peu tous les jours, Kid. Sans s'en rendre compte. C'est pour ça que la vie est précieuse. Qu'il faut en profiter.
- Alors mourir et vivre c'est la même chose ?
- Les enfants ne meurent pas, frérot. Il grandissent.
Kid se releva, il glissa sa petite main dans celle d'Avril.
- Moi, en attendant d'être mort, j'espère qu'on sera vivants. Tous les deux. Très longtemps.
»

 

Nos héros ont grandi trop vite dans ce monde impitoyable, où ce sont les plus forts qui survivent. Mais ils n'en demeurent pas moins humains et touchants. Tous vont évoluer au fil de cette histoire magnifique, qui se transforme peu à peu en road-trip fascinant. La plume de Stéphane Servant est délicate et affûtée : des scènes violentes succèdent à d'autres plus calmes, poétiques. Sirius est une superbe aventure à découvrir sans attendre à partir de 13 ans.

 

Sirius, Stéphane Servant

Rouergue épik, 2017

16,50 €

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.