Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 12:30

Nouvelles venues dans l'édition jeunesse, les éditions Zethel commencent fort ! Leur volonté est claire : offrir des livres pour grandir et éveiller la curiosité des enfants. Les aventures d'Héloïse de Saint-Phalle servent totalement cette ambition, en mêlant habilement les détails historiques et le suspense.

 

Nous sommes en 1792. Héloïse de Saint-Phalle, ses parents et sa gouvernante cherchent à fuire la France et à rejoindre l'Angleterre par la mer, étant de fervents défenseurs de la monarchie. Malheureusement, la tentative de fuite échoue. Si les parents embarquent, Héloïse et Madame de Boisgobey restent sur le sol français. Une seule solution : rejoindre la tante d'Héloïse à Paris et essayer de trouver un moyen de rejoindre l'Angleterre. Sur la route, les deux femmes se font passer pour des révolutionnaires et croisent Brutus, un jeune sans-culotte avec un sens de la déduction à toute épreuve. Nul doute que nos deux jeunes héros seront amenés à se croiser à nouveau...

 

 

"Celui-ci (Brutus) se livre peu à peu. Son père, Jacques Montsoreau, veuf depuis peu après sa naissance, tient une épicerie rue du Bac. La Révolution a porté un coup très rude à son commerce car ses principaux clients étaient les nobles du quartier. Mais, malgré ça, l'homme a rallié le nouveau gouvernement et se trouve être un membre actif de la section de la Fontaine-de-Grenelle.

- La section ? demande Héloïse.

La gaffe de la jeune fille embarrasse la gouvernante. Nul n'est censé ignorer les nouvelles institutions créées par la Révolution, sauf ceux qui se montrent indifférents ou hostiles à ce qui se passe en France."

 

 

Dans les romans historiques jeunesses, la mode est à la figure féminine forte. Héloïse n'y coupe pas. Elle n'a pas froid aux yeux, monte à cheval et n'hésite pas à se déguiser en garçon, tout ça sans se départir de son éducation aristocratique. La Révolution est au cœur du récit, les auteurs nous rappelant sans cesse les principaux événements (la prise de la Bastille, la fuite à Varenne,...). Brutus, quant à lui, est entouré d'un mystère bien épais, dont on ne doute pas qu'il s'éclaire dans les tomes suivants. Ce premier volume apporte juste ce qu'il faut d'indices pour nous donner envie de lire les tomes suivants. Il allèchera filles et garçons intrigués par les récits historiques et les romans d'aventures, avec juste ce qu'il faut de romantisme. Dès 11 ans.

 

 

Les aventures d'Héloïse de Saint-Phalle ; Tome 1 Il faut sauver la reine !

Carl Aderhold et Michèle Lancina

Éditions Zethel, 2016

 

Partager cet article

Repost0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 12:30

Cherub... Quel succès ! Depuis 10 ans, la série d'espionnage aux nombreux tomes ne cesse de ravir les adolescents. Aujourd'hui, grande nouvelle : Robert Muchamore nous offre un nouveau concentré d'aventures intitulé Rock War !

 

Nous faisons donc la connaissance de trois adolescents qui mènent une vie souvent difficile chacun de leur côté. Summer vit avec sa grand-mère asthmatique et prend soin d'elle du mieux qu'elle peut. Jay, lui, est entouré de sa mère, son beau-père et ses sept frères et sœurs ! Autant dire que ce n'est pas très reposant... Enfin, Dylan étudie dans un pensionnat au règlement assez strict, règlement qu'il n'aime pas vraiment respecter. Tous ont cependant un point commun : la musique. Jay ne vit que par elle et essaye coûte que coûte de faire décoller son groupe, Dylan est fils d'un grand musicien et Summer a une voix d'ange. Les trois jeunes gens vont finir par se rencontrer et vivre le début d'une grande aventure... dangereuse !

 

"Les mâchoires serrées, Tristan bondit de son tabouret, renversa son pied de cymbale puis coinça Jay contre le mur du fond.

- Je pensais que tu étais mon ami, hurla-t-il en l'aspergeant de postillons. Ça remonte à loin, toi et moi. Mais qui me cherche me trouve, et tu me cherches tout le temps, mec. Tu as rencontré ce type et tu as fait une vidéo derrière mon dos. Moi, je joue dans ce groupe pour le fun. Et je ne te laisserai pas tout foutre en l'air. [...] Je ne veux pas faire partie du même groupe que ce traître [...] alors c'est lui ou moi."

 

Robert Muchamore sait formidablement se mettre à la place de ses personnages et les rend authentiques. Le titre de la série est énigmatique puisqu'on ne parle de "Rock War" qu'à la fin du tome. C'est tant mieux puisque nous avons tout de même assez d'informations pour savoir à quoi nous en tenir ! Ne sachant ni quand ni comment les personnages vont se rencontrer, une tension est palpable pendant la lecture. La rencontre arrive et j'ai hâte de découvrir pourquoi dans le deuxième tome. (La date de sortie n'est pas encore annoncée)
Foncez ! Dès 13 ans

 

Rock War ; Tome 1 de Robert Muchamore

Casterman, 2016

16,90€

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 12:30

Les journaux intimes ont la cote en littérature ado en ce moment. Pas toujours facile d'en trouver un auquel s'identifier... Pas de panique, en voici un qui ravira parents et jeunes adolescentes en recherche d'une héroïne comme elles !

 

Louise Mortier est une jeune ado comme toutes les autres, avec ses ami(e)s et ses passions. Et justement, sa grande passion du moment, c'est le dernier boys band à la mode : les Connections. Ça fait 6 mois qu'elle veille sur les billets, que son meilleur ami Nathan lui a offerts pour son anniversaire. Le concert a enfin lieu, sans problèmes. Mais la nuit suivante, un événement pour le moins improbable va bouleverser sa vie : le chanteur des Connections a un souci avec son furet. Il se trouve qu'il téléphone en pleine nuit au père de Louise, vétérinaire. Comment notre Louise va-t-elle accueillir cet invité surprise ? Ce fameux chanteur va-t-il l'ignorer ou fera-t-elle partie du groupe de fans V.I.P ?

 

 

 

Retrouvez Louise dans le deuxième volume de ses aventures. Après avoir été fan d'un groupe, elle devient elle-même chanteuse. En arrivant au Lycée Jacques Tati de Nice, Louise intègre un groupe de rock, les Why Notes. Très vite, les membres du groupe sont conquis par sa voix et décident de l'inscrire sans la prévenir à un concours télévisé : Golden Voice. Louise va avoir une belle surprise quand la production de l'émission l'appelle pour passer le casting ! Ses parents vont-ils la laisser participer ? Et si oui, jusqu'où est-elle capable d'aller ?

 

 

 

C'est une nouvelle héroïne pétillante et très attachante que nous proposent Charlotte Marin et Marion Michau. Dotée de beaucoup d'humour, d'un peu d'imagination et d'un sang-froid à (presque) toute épreuve, Louise saura conquérir le cœur des jeunes lectrices comme des plus âgées. L'écriture est totalement actuelle – tout comme les sujets abordés, ce qui permet aux pré-ados de s'identifier facilement. Une série à mettre dans les mains de toutes les jeunes filles pressées de grandir, dès 11 ans.

 

Le bloc-notes de Louise de Charlotte Marin et Marion Michau
Albin Michel Jeunesse, 2015
Tome 1 : 11,90€

Tome 2 : 12,90€

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 12:30

Quand on nous annonce la sortie d'une nouvelle série de bande-dessinée dans un univers fortement inspiré de Miyasaki, mêlant fantastique, drôles de créatures et un héros atypique, on est très intriguées ! Mais je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir cette petite pépite…

 

 

 

Pépin Cadavre est une agence de l'occulte. Elle a pour but de chasser les créatures fantastiques de notre monde pour les renvoyer dans Asper, un monde parallèle. Sebastian Melmoth fait partie de cette fameuse agence. Notre jeune détective vient de finir de régler une affaire de sorcière hantant une église dans un petit village. Sur le chemin du retour, fier de son intervention, notre héros se voit confier une mission en apparence simple : attraper et renvoyer le Caramantran. Le problème ? La créature est un esprit divin qui, à l'approche des flammes, devient une force primitive au pouvoir immense. Ajoutez à cela qu'il n'est bien évidemment pas le seul à vouloir s'en emparer...

 

C'est une nouvelle série pour le moins originale et très réussie que nous propose Glénat dans la collection « Tchô l'aventure ». Originale grâce à son graphisme, à la fois détaillé, coloré, et esthétique, et à son scénario, surprenant et dont le suspense est très bien distillé. Quant aux personnages, le principal est attachant et les autres sont très intrigants. Une très bonne série qui débute pour les bons lecteurs à partir de 13 ans.

 

Pépin Cadavre ; Tome 1 Caramantran d'Olivier Milhaud et Cédric Kernel
Glénat, 2015
14,95€

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 12:30

Imaginez que vous débarquiez par hasard au Moyen-Âge. Et imaginez que le Moyen-Âge ressemble à notre époque et que vous veniez du futur ? Intéressant, n'est-ce pas ? C'est le postulat que pose Nathalie Stragier dans son roman Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous. Humour et réflexion, ce roman a tout pour plaire. Et moi, il m'a plu !

 

Andrea vit seule avec ses frères et son père. Elle mène une vie tranquille, jusqu'au jour où elle remarque un étrange groupe. Quelques jeunes filles de 16 ans, habillées toutes de la même manière, traînent devant le lycée. Elles sont étonnamment laides, ce qui attire le regard d'Andrea. Le soir même, l'une d'entre elles, Pénélope, se retrouve devant le lycée, perdue, désemparée. Andrea décide de la ramener chez elle et cherche à comprendre d'où elle vient. Et soudain, c'est la révélation ! Pénélope lui avoue qu'elle vient du futur et que cette année - 2019 - est la dernière du Moyen-Âge arriéré. Dans les prochains mois, quelque chose les fera basculer dans la Renaissance. Mais Pénélope refuse d'avouer ce que c'est.

 

 

"- Je n'ai pas le droit de te le dire, mais puisque je suis coincée ici, tant pis, je n'ai plus le choix. Je suis née en l'an 2171.

Elle m'a regardée pour voir ma réaction. J'ai estimé qu'il valait mieux ne pas la contrarier. Je ne voulais pas qu'elle devienne violente. J'ai pris un air poli.

- Vraiment ?

- Le 2 juin 2171 exactement. J'ai seize ans.

Cette fille était schizophrène, ou un truc comme ça."

 

 

Le mystère reste entier pendant toute la première moitié du roman. Petit à petit, comme Andréa, on accumule les indices et on essaie de comprendre : Pénélope a peur des hommes, a l'habitude de se promener nue, ne s'épile pas, a une fascination sans borne pour les sèche-cheveux,... Cette première moitié regorge de drôlerie mais reste finalement assez classique. En revanche, le roman prend toute son ampleur après la révélation de Pénélope. Ici commence une réflexion philosophique passionnante, sur un ton désopilant de roman d'aventure. Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous nous habite encore une fois la dernière page tournée. Alors, qu'est-ce qui nous attend en 2019 ? Dès 13 ans.

 

 

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier

Syros, 2016

16.90€

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 12:30

Patrick Mc Spare et les éditions Scrinéo ? Une histoire d'amour ! Pour notre plus grand plaisir... Après les séries Les Haut Conteurs et Les Héritiers de l'Aube, je vous présente avec bonheur Victor London, le destin exceptionnel d'un orphelin qui n'attendait plus rien de la vie. Avec, toujours, une bonne dose de fantastique !

 

 

Victor London est herbergé depuis ses 7 ans dans l'orphelinat de Monsieur Summerfield, en plein cœur des quartiers miséreux de Londres. Sa seule évasion reste Oliver Twist, son roman préféré qu'il lit et relit sans arrêt. Un soir, il surprend une discussion à l'orphelinat : Sourad Ombre-Qui-Tue serait à sa recherche... Serait-il en danger ? La nuit suivante, il se fait enlever. Commence alors une aventure au beau milieu de personnages ambigus, d'ordres terrifiants et de batailles sur les toits. Qui sont les gentils, qui sont les méchants, Victor l'apprendra bien tard, après de terribles mésaventures.

 

 

"Dans le bureau, le directeur et un visiteur discutaient.

- Sourad Ombre-Qui-Tue rôde dans le coin. On l'a repéré hier.

- Croyez-vous qu'il soit là pour le jeune London ? s'inquiéta le directeur.

- Et pour qui d'autre, mon cher ? Selon vos rapports, il n'y a pas de doute. Ce London est...

Victor n'entendit pas la fin de la phrase. Il se rejeta en arrière, alerté par un bruit de pas dans l'escalier. Monsieur Brimms. Première ronde du matin. Et s'il était surpris en train de fureter tel un chapardeur, cette fois, Victor n'échapperait pas au cachot."

 

 

Dès les premières pages, on se retrouve plongé au cœur d'une Angleterre Victorienne où sciences secrètes et sorcellerie font rage. Balancé dans un inconnu fantastique, on suit les mêmes pérégrinations, les mêmes interrogations que Victor. Ce tome 1 est un roman palpitant, bien qu'exigeant et un réel hommage à Oliver Twist. Un vrai régal dont j'attends la suite avec impatience ! À partir de 13 ans.

 

 

Victor London ; Tome 1 L'Ordre Coruscant de Patrick Mc Spare

Éditions Scrinéo, 2015

16,90€

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 12:30

Il y a de bonnes maisons d'éditions québécoises. Il y a de bons auteurs français. Et si on mêlait les deux ? Élodie Loisel nous offre un début de série intéressant aux éditions ADA. Une jolie couverture, un pitch intrigant, un parti pris original : de quoi se laisser tenter !

 

 

Les druides de Brocéliande sont en plein regain d'espoir. Alors que la porte du Paradis Perdu est scellée depuis 18 ans, divisant ainsi les êtres magiques, l'héritier de Merlin a enfin atteint la majorité. Lui seul est capable de réouvrir cette porte. Mais pour cela, il va falloir le former dans le plus grand secret car Gargantorix, le druide coupable de cette division, vit toujours ! 

Lorsque Kenric, jeune ardéchois de 18 ans, se rend à un festival en Bretagne, il est loin de s'imaginer ce qu'il va lui arriver... Il se fait enlever, avec la complicité de la police ! La réalité des faits ne lui plaît pas du tout : il est sélectionné pour devenir novate, apprendre les savoirs druidiques, avec 5 autres jeunes comme lui. Parmi eux 6 se cache l'héritier de Merlin. Commence alors un apprentissage long, semé d'embûches. Heureusement que Kenric peut compter sur ses nouveaux amis Anaël et Briz.

 

 

"- Kenric, tu es sous mon autorité et tu resteras ici jusqu'à ce que je t'ordonne de partir !

Reglementix sous-estime son adversaire. Kenric esquisse secrètement un sourire : il venait de trouver la faille du vieillard... Il le pousserait à bout jusqu'à ce que celui-ci lui demande de faire ses valises et de quitter Brocéliande. (...) Rien de tel qu'une bonne et énorme bêtise dans ce petit monde druidique si parfait, car au pays des imbécilités, si Kenric n'était pas le roi, il pouvait tout à fait postuler pour la place du prince !"

 

 

Quel plaisir de se plonger dans un roman dans lequel nous croisons Viviane, la dame du Lac, Lancelot et Arthur ! Ce roman parvient à nous plonger dans une Brocéliande connue, bien que plus mystérieuse... Les personnages évoluent au fil des pages, notamment Kenric, rebelle et farouche. Mais chacun va s'adoucir grâce à l'amitié naissante, la découverte de ses pouvoirs. Le récit se poursuit de suspense en rebondissements, nous laissant sur un twist final parfaitement maîtrisé et nous donnant envie de nous jeter sur le deuxième volume. Un très bon premier volume, à partir de 12 ans !

 

Le secret des druides

Tome 1 L'héritier de Merlin

Tome 2 Les trésors de Merlin

Éditions ADA, 2015

9,75€ chaque

 

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 12:30

On vous l'annonçait depuis la sortie du roman, c'est désormais sûr et certain : la belle et talentueuse Flore Vesco nous fait l'honneur et le plaisir de venir à la librairie ce samedi 12 décembre. Son dernier roman, De cape et de mots avait fait l'unanimité au sein l'équipe (pour redécouvrir notre avis, c'est ici !). Nous serons ravies de vous le faire (re)découvrir en présence de l'auteure !

 

Rendez-vous le samedi 12 décembre à partir de 15h, pour une rencontre exceptionnelle avec Flore Vesco !

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 12:30

Les éditions Auzou sont bien connues des jeunes enfants pour les aventures du Loup d'Élénore Thuillier, leurs beaux livres de contes ou encore leurs documentaires. Depuis l'an dernier, la maison d'édition s'est lancée dans les romans pour adolescents, notamment avec leur collection Virage. Nous avons aujourd'hui leur chef-d’œuvre. Premier roman de Cassie Beasley, une américaine à l'imagination débordante, Circus Mirandus est un concentré d'aventures, de magie et de mystères !

 

Tout commence avec une lettre, un courrier précieux qu'un vieil homme envoie désespérément à un cirque. Cela continue avec un miracle, un perroquet, des quipus... L'ambiance n'est pas au beau fixe dans la maison familiale : Ephraïm, le grand-père, est en très mauvaise santé. Pour l'aider aux tâches quotidiennes, sa sœur Gertrudis, emménage et elle n'est vraiment pas commode avec Micah, le petit fils adoré d'Ephraïm. Le garçon, après avoir passé tant de temps à écouter la vie et les aventures de son grand-père, notamment concernant le Circus Mirandus, a désormais à peine le droit de lui adresser la parole. Le cirque était jusqu'à aujourd'hui une légende pour le jeune garçon mais il apprend qu'il existe vraiment ! Le séjour qu'y a fait Ephraïm était le meilleur de sa vie et le cirque lui a promis quelque chose. Maintenant qu'il ne peut plus se déplacer, il envoie cette lettre et compte sur Micah l'aider.

Il va être difficile pour le jeune homme de retrouver le cirque. Comment déjouer la surveillance de sa grand-tante ? Comment expliquer l'existence de la magie à sa nouvelle amie férue de sciences ? Mais, plein de ressources, il va mener à bien son projet... jusqu'à ce que de nouveaux problèmes surviennent !

 

Circus Mirandus n'est pas un roman noir, mais à suspens, et l'intrigue est menée de main de maître. Si l'on croit deviner la fin du roman, elle reste pourtant une surprise. Avec cette histoire de cirque, on pense quelquefois au Big fish de Tim Burton : poisson, géants, toutes sortes de créatures sont là, sans pour autant tomber dans le cliché. On plonge immédiatement dans le récit, on s'attache aux personnages... Je vous parle de la couverture ? Jolie, énigmatique et pleine de symboles compréhensibles au fil de l'histoire, impossible de ne pas remarquer ce roman sur nos tables !! Vous l'aurez compris, ce livre est merveilleux. Et la lecture aussi, bien évidemment ! Foncez, dès douze ans !

 

Circus Mirandus de Cassie Beasley

Éditions Auzou, 2015

14,50€

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 12:30

Béatrice Nicodème a bien souvent prouvé son talent dans l'écriture de romans policiers. Aujourd'hui, elle nous revient avec une trilogie historique - et un brin fantastique - dont le premier tome est parfaitement réussi ! Bienvenue dans une Irlande dominée par les Anglais, en proie à la terrible famine qui fit son histoire au XIXe siècle !

 

Keira et sa mère, Morna, sont toutes deux domestiques au manoir des Winterbottom, nobles et riches anglais. Elles ne manquent donc de rien, contrairement à leurs amis, pauvres paysans dont les récoltes sont ravagées par la maladie. Leur générosité va les pousser à risquer leur place au manoir. Mais Keira cache un secret bien plus grave encore : elle entretient une relation ambiguë avec Arthur Carmichael, fils d'un grand propriétaire anglais. Dans cette Irlande dévastée, l'exil vers le Nouveau-Monde ne serait-il pas la seule solution ?

Dans ces crises de doute, Keira pourra compter sur l'anneau de Claddagh (symbole d'amitié, d'amour et de loyauté) légué par sa grand-mère. Celle-ci continuera à veiller sur sa petite fille encore longtemps !

 

"Le pouvoir des mots et de la musique était magique. Keira n'était qu'une gamine de dix-sept ans, une simple petite femme de chambre qui dormait sous les toits, la fille d'une cuisinière et d'un père inconnu. Elle ne possédait presque rien : deux tenues, une pour travailler et une pour les jours de fête, deux tabliers et un manteau, et, hérités de sa grand-mère, ce vieux violon et un anneau de Claddagh. Au manoir de Ballinrobe, on ne se rappelait son existence que lorsqu'on avait besoin de ses services. Et pourtant, aujourd'hui, elle était au centre de tous les regards."

 

Rares sont les romans avec comme décor l'Irlande du XIXe siècle ! Béatrice Nicodème arrive à nous apprendre de nombreux détails sur cette période tout en nous contant une superbe histoire d'amour, de courage et d'entraide. L'aspect fantastique est bien présent mais suffisamment léger pour ancrer le récit dans le réel. Keira est une jeune femme passionnée, indépendante et on se laisse embarquer dans son périple avec empathie. Les personnages sont attachants et on ne lâche pas ce tome avant de l'avoir terminé. En prime, Gulf Stream nous offre un anneau de Claddagh à porter en collier, comme Keira. Béatrice Nicodème a réussi une excellente série dont j'attends le tome 2 avec impatience ! Dès 12 ans.

 

L'anneau de Claddagh ; Tome 1 Seamróg de Béatrice Nicodème
Éditions Gulf Stream, 2015
16,00€

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.