Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 12:30

En voilà un joli album qui fait la part belle à l'imagination des enfants ! Rappelant Puisque c'est ça, je pars !, la dernière création d'Yvan Pommaux, ou encore une Alice au pays des merveilles pleine de douceur, Le Jardin invisible propose aux jeunes lecteurs et lectrices une échappée une nature fantastique. 

 

 

Ariane et ses parents se rendent à l'anniversaire de Grand-Mère, qui habite loin de la ville. Malheureusement, la petite fille s'ennuie, entourée de tous ces adultes... Quand son père lui propose d'aller jouer dans le jardin, Ariane se laisse aller dans ses rêveries et découvre un univers merveilleux. Les cailloux deviennent des montagnes qui se perdent dans les cieux, les insectes gigantesques l'accompagnent dans les airs, une flaque d'eau se transforme en abysse où nagent des poissons de toutes tailles. Son odyssée s'achève par une magnifique chasse aux étoiles, avant que la réalité ne la rattrape. 

 

 

 

Ariane va de surprise en surprise dans ce jardin invisible où tout semble possible et nous embarque avec elle. Les mots de Valérie Picard ne sont pas nombreux, laissant une grande place aux aquarelles de Marianne Ferrer. Tout est dans les tons bleus, verts, et d'une douceur merveilleuse. On se prend à repenser à ce monde onirique même l'album refermé. D'abord publié chez la maison d'édition québécoise Monsieur Ed, puis repris en France par Belin jeunesse, Le Jardin invisible saura conquérir les petits à partir de 4 ans et tous les grands rêveurs !

 

Le Jardin invisible, de Valérie Picard (texte) et Marianne Ferrer (illustrations)

Belin jeunesse, 2018

13,50 €

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 12:30

Qui n' a jamais cru apercevoir un vilain monstre à travers la fenêtre ? ou encore sous son lit ?  PERSONNE !

Gauthier David et Samuel Ribeyron s'attaquent avec brio à cet imaginaire de la peur et ainsi qu'aux illusions dans leur magnifique album : La Bête de mon Jardin.

 

 

 

Alors qu'il est tranquillement dans sa chambre, un petit garçon croit voir une bête à travers sa fenêtre. Cachée dans le jardin, elle l'observe. Un peu effrayé mais surtout très intrigué, l'enfant décide de partir à sa rencontre. Mais une fois sorti dans le jardin, la bête a disparu. 

 

 

 

Alors même qu'il la recherche, le petit garçon ignore que celle-ci, tapie dans l'ombre, l'observe toujours ; curieuse mais surtout effrayée face à l'Homme qui habite la maison avec le petit garçon. Sa posture de protecteur l'empêche de s'approcher de l'enfant...

Notre héros n'ayant pu trouver la bête rentre donc chez lui, bien décider à recommencer ses recherches le lendemain... Et surtout, bien décider à comprendre.

 

 

La Bête de mon Jardin est un concentré d'intelligence et de beauté. Les auteurs utilisent la découpe au laser afin de mettre en place les illusions. A travers une fenêtre découpée au laser , le lecteur distingue clairement la bête, mais une fois la page tournée, il ne voit plus que ce qui est réellement : les arbres du jardin. En plus de ces découpages, Samuel Ribeyron, l'illustrateur, utilise un jeu habile de clair-obscur afin de représenter le connu et l'inconnu. 

 

Le texte de Gauthier David, quant à lui, laisse autant de place à la fantaisie qu'au raisonnable en imaginant les pensées de la Bête !

 

Vous l'aurez compris, la Bête de mon Jardin est un coup de cœur incontestable à découvrir absolument dès 4 ans !

 

La Bête de mon Jardin de Gauthier David & Samuel Ribeyron

Seuil Jeunesse, 2017

14.50€

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 12:30

Qu'ils soient ours, renard, éléphant, tigre ou bien panda, les animaux ont tous le droit à leur album, TOUS ! Même les moins connus et les plus atypiques d'entre eux comme... le bousier !

 

 

 

Dans une savane plus ou moins proche vit et travaille assidûment un petit bousier. Ce dernier est très consciencieux et effectue son travail à la perfection malgré toutes les remarques qu'on peut lui faire : trop petit, trop laid, trop bête, etc. Les singes se moquent même de lui et l'appelle le "Roi des Cacas".

Fatigué par cette méchanceté et ce manque de reconnaissance, Petit Bousier et son amie la mouche se décident à demander l'aide du roi de la savane : le Lion. Hélas, une fois de plus on le rejette... Loin de se laisser décourager, Petit Bousier fait alors le choix de régler les choses à sa façon. 

 

 

 

Écrit par Géraldine Collet et illustré par Hervé LE Goff, cet album, en plus d'être drôle, est très intelligent. Face à un problème que tous les enfants rencontrent un jour, ils nous proposent une solution simple et astucieuse : face au brimades et aux moqueries, il est important de savoir rester soi-même et de ne pas en tenir compte.

En somme, un album amusant ET éducatif à découvrir dès 5 ans !

 

 

Le Roi des Cacas de Géraldine Collet & Hervé Le Goff

L'Élan Vert, 2017

12.70€

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 12:30

Depuis quelques années maintenant, Omy a conquis le cœur des familles. Connues pour leurs coloriages posters XXL, ce duo de jeunes femmes propose cette année un premier livre jeu très réussi !

 

 

À l'aide d'une ardoise magique, l'enfant est invité à imaginer et dessiner avec son doigt : Tino, héros de l'histoire. Une fois ce dernier créé, vous allez devoir l'aider dans une mission de la plus haute importance : GRRR le méchant a volé le trésor et s'est enfui. Tino part donc à sa recherche, mais le chemin est semé d'embûches. D'une page à l'autre, il va falloir le guider dans des labyrinthes, pencher le livre pour l'aider à nager dans la bonne direction. Mais réussirez-vous à attraper GRRR avant qu'il ne s'échappe du livre ? 

 

 

 

 

 

Enfin un livre-jeu original pour les petits ! Très coloré et lisible pour les plus jeunes, cet album séduit par son histoire pleine de rebondissements et de surprises. Les illustrations s'inscrivent dans un univers empreint de Pop-culture et fourmillent de détails que l'enfant pourra chercher de lui-même, parallèlement à l'histoire principale. De plus, l'album est très interactif et l'enfant participe à l'enquête sur chaque page. Un vrai régal pour les petits et les grands, dès 3 ans.

 

Attrape-moi ! de Omy

Albin Michel Jeunesse, 2017

10.90€

 

 

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 12:30

Qui se souvient de la famille des Marsupilamis ? Aller, un petit effort ! Né de la plume de Franquin en 1952, ce personnage très célèbre avait un peu disparu depuis quelques années maintenant. Mais grâce à Little Urban et Benjamin Chaud, le voici de retour, avec toute sa petite famille dans 2 albums très réussis. 

 

 

L'école des petits marsus 

Qu'il est dur de se lever le matin. Le réveil sonne toujours beaucoup trop tôt au goût des petits marsus. Après un petit déjeuner pris à toute vitesse, direction l'école. Le chemin est semé d'embûches, mais après quelques petits détours et autres embouteillages junglesques, la journée à l'école peut commencer. Au programme aujourd'hui : construction de nid, cours de chant, cours de gymnastique... Une journée bien remplie s'annonce !  

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau nid des petits marsus

Suite à une terrible tempête, la famille Marsu est contrainte de déménager. La forêt étant dévastée, ils décident de partir dans la jungle. Remplie d'arbres, cette dernière offrent beaucoup de possibilités de nouvelles maisons. Mais elles semblent toutes occupées et leurs occupants ne sont pas forcément très accueillants...  Jusqu'au moment où l'entraide va aider à dénouer quelques nœuds de problèmes ! 

 

 

 

 

 

Quel bonheur de retrouver la famille Marsu dans de nouvelles aventures. Toujours aussi drôles et tendres, les marsupiaux savent nous séduire par leur mimiques très expressives et leurs péripéties aux thématiques très actuelles. Les illustrations, très riches en détails et colorées, permettent aux plus jeunes de bien suivre le récit. Le texte, court et poétique, saura séduire les plus grand. Deux beaux albums à découvrir dès 4 ans.

 

 

L'école des petits marsus de Benjamin Chaud

Little Urban, 2017

13,50€

 

Le nouveau nid des petits marsus de Benjamin Chaud

Little Urban, 2017

13,50€

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 12:30

Si les noms de Sébastien Touache et de Sylvain Alzial ne vous disent rien, il est grandement temps de rattraper tout cela. Nous les avions reçus en dédicace il y a presque deux ans pour leur album Une si petite noisette. Cette année, ils nous offrent un album inspiré d'une histoire de l'auteur chinois Lie Tseu (IIIe siècle avant JC).

 

Ce matin, comme tous les matins, le bûcheron prépare ses affaires avant de partir travailler. Mais impossible de retrouver sa grande hache ! Il fouille sa maison de la cave au grenier : rien. Même pas dans le jardin. Le bûcheron décide donc de demander à son voisin s'il n'a pas vu cette fameuse hache. Chose très étrange, le voisin dort encore à cette heure-ci. Et s'il se cachait ? Pire, et si c'était lui qui avait volé la hache ? Le bûcheron décide donc de l'épier. Chacun de ses gestes lui semble suspect...

 


 

Cet album dénonce ce besoin grégaire de trouver un coupable, de s'acharner à chercher l'indice. Le texte de Sylvain Alzial joue superbement sur la lettre "H". Plus le soupçon grandit, plus elle est présente, reflétant l'obsession du bûcheron (caché, louche, bâché, acheminer). Il joue sur la langue avec des inventions farfelues de mots comme camouflache, démachqué,... Les illustrations en vert et orange fluo dynamise complètement le récit. Rien à faire, Sylvain Alzial et Sébastien Touache forment un duo qui nous emballe ! Dès 5 ans.

 

 

Le coupable de Sylvain Alzial et Sébastien Touache

Le Rouergue Jeunesse, 2017

14,90€

Partager cet article

Repost0
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 12:30

La magie est un spectacle qui fascinera toujours les petits comme les grands. Meg McLaren raconte dans ce bel album une histoire de magicien, bien sûr, mais aussi de petits lapins très coquins.

 

Monsieur Lapin est un grand magicien. Il est toujours accompagné de son assistant, Houdini Bouquin. Ce petit lapin bleu veille au bon déroulement du spectacle, ce qui n'est pas toujours simple, car tous les lapins participants ne sont pas toujours très sages et coordonnés. Un soir, en plein spectacle, Monsieur Lapin dérape sur une peau de banane au milieu de la scène. Houdini, voulant prendre la situation en main, transforme le magicien en lapin ! Même si le public semble ravi de ce tour inédit, nos deux compères le sont un peu moins en découvrant que la transformation risque d'être définitive. Mais les lapins n'ont pas dit leur dernier mot... Et après quelques tours de passe-passe et autres coups de baguette magique, le spectacle du célèbre Monsieur Lapin et Houdini Bouquin va pouvoir reprendre de plus belle.

 

 

 

C'est les yeux pétillants et pleins d'étoiles que l'on referme cet album après sa lecture (et relecture même). Remplie de lapins, bien sûr, mais aussi de petites saynètes humoristiques, de tendresse et de tours de magie, cette histoire plaira aux enfants dès 4 ans. Le texte, court et simple, accompagne bien les illustrations à la fois très douces et vivantes. Des petits détails des bêtises des lapins sont à retrouver au fil des pages, pour le plus grand bonheur des lecteurs.

 

Tout est magie de Meg Mclaren

Kaléidoscope, 2017

13€

Partager cet article

Repost0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 13:05

Après l'histoire du rhinocéros volant et de Wilfried le gros monstre, Ryan Higgins est de retour avec un album très réussi, plein d'humour et de tendresse !

 

 

Michel est un ours très grincheux mais surtout très gourmand. Son plat préféré ? Les œufs. Au plat, en cocotte, mimosa... Michel ne mange que ça. Un jour, il trouve une nouvelle recette d'œufs d'oie particulièrement alléchante. Après quelques courses dans la forêt, prêt à cuire son plat, voilà qu'un problème de cuisinière se pose. Il part donc chercher du bois, mais à son retour, une drôle de surprise l'attend : les œufs ont éclos et les oisons le prennent pour leur mère. Affamé, il tente un sandwich aux oisons mais n'a bizarrement plus très faim face à son plat. Bien décidé à faire un échange de marchandise auprès de Mme l'Oie, le voilà coincé : cette dernière est partie migrer dans le Sud. Le pauvre Michel est alors bien obligé d'élever ces horribles garnements et c'est loin d'être acquis...

 

 

 

C'est un très bel album, tant sur le plan graphique qu'avec le texte que nous propose Ryan Higgins. L'humour décalé passe essentiellement par les images, les phrases courtes servant à accentuer le comique de ces scènes de la vie quotidienne. Les enfants peuvent très facilement s'identifier aux oisons, tout comme les parents à Michel l'ours. Cette double identification permet aussi une double lecture du texte très agréable, à partager avec toute la famille. Les illustrations sont colorées et surtout très expressives, pour notre plus grand bonheur. Un gros coup de cœur à vite découvrir ou faire découvrir, dès 5 ans.

 

Maman Oie Ours de R. Higgins

Albin Michel jeunesse, 2016

12,00€

 

 

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 12:30

Déjà récompensée par la médaille Caldecott pour Même les tigres dorment, Pamela Zagarenski réitère, seule, cette fois, dans un album fascinant. La petite fille qui inventait des histoires est à la fois un conte, un exercice de style et un atelier d'écriture pour enfants. Ou tout simplement, une merveille.

 

Ce matin là, à l'école, la petite fille remarque un livre superbe, rangé à l'écart des autres. Chouette, la maîtresse l'autorise à l'emprunter ! Mais une fois chez elle, elle réalise que tous les mots se sont envolés sur le trajet ! Un livre sans texte, c'est nul... Jusqu'à ce qu'un murmure lui souffle une idée : et si elle inventait elle-même les histoires ?

 

 

"Chère petite fille, ne sois pas déçue.

Tu peux imaginer des phrases.

Tu peux inventer des histoires.

Commence par quelques simples mots,

et à partir d'eux, rêve, invente.

Souviens-toi : le début, le milieu et la fin des histoires que tu inventes peuvent toujours être imaginés différemment.

Il n'y a jamais de règles, l'imagination n'est jamais vraie ou fausse, il faut juste imaginer."

 

 

Que demander de plus qu'un album qui laisse la part belle à l'imagination ? Ici, aucune histoire inventée par la fillette n'est terminée. Au lecteur d'en inventer la suite ! Un concept aussi sympa avec une illustration aussi immersive : un régal ! Tantôt pleines pages pour exprimer la réalité, tantôt bordées de blanc pour symboliser le livre, ces illustrations happent complètement et regorgent de détails. Petit clin d'œil également à la fable d'Ésope Le renard et les raisins, cet album pousse l'enfant à découvrir la littérature et à se remplir de toutes les histoires du monde. Un bijou ! Dès 4 ans.

 

 

La petite fille qui inventait des histoires de Pamela Zagarenski

Circonflexe, 2016

16,00€

 

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 12:30

Il était une fois un joli court-métrage,

qui valait bien plus que mille mots...

 

 

Adapté en album par Rino Alaimo et publié par les éditions Gautier-Languereau sous le titre Le garçon qui aimait la lune, ce court-métrage est un bijou de douceur et de poésie. Le récit est conté sans détours, avec parfois, quelques mots exigeants, permettant ainsi aux plus jeunes de les apprendre. Si l'histoire peut paraître commune, les illustrations donnent toute sa dimension à l'album. À l'instar du court-métrage, l'intégralité des pages suit ces tons noirs et dorés, nous enveloppant dans une atmosphère particulière. Jusqu'à la surprise... l'explosion de couleurs à la lumière du jour. Nous nous attachons fatalement à ce petit garçon, souhaitant plus fort que tout qu'il réussisse à conquérir la lune et à ne plus être si seul. Petits et grands rêveront sur cet album car finalement, qui n'a jamais voulu rejoindre la Lune ? Dès 4 ans.

 

Le garçon qui aimait la lune de Rino Alaimo

Gautier-Languereau, 2016

15,00€

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.