Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 12:30

Il y a des auteurs qui, quoiqu'ils fassent, seront toujours justes et passionnants ! C'est le cas d'Annie Jay qui nous offre une série mettant en scène Élisabeth. Petite sœur de Louis XVI, Élisabeth est un personnage historique méconnu et pourtant très proches des enfants.

 

Nous sommes en 1774. Élisabeth a 11 ans et s'ennuie terriblement au château. Elle qui est sauvage et rebelle, se voit contrainte de passer ses journées enfermées à apprendre. Fort heureusement, Mme de Mackau, nouvelle gouvernante, arrive à la Cour avec sa fille Angélique. Très vite, les deux jeunes filles vont devenir inséparables. Ensemble, elles découvriront un mystère très étrange et devront retrouver le célèbre tableau La Dame à la rose, disparu depuis près de trente ans. Le jeune page Théo semble pouvoir les aider...

 

"Quand Élisabeth était petite, Marie-Antoinette, au mépris de l'étiquette, n'hésitait pas à jouer avec elle. Elle se mettait même à quatre pattes pour faire le cheval ! Cela révoltait la sévère Mme de Marsan qui n'osait pas crier : Marie-Antoinette deviendrait un jour reine de France. Si elle voulait promener la princesse sur son dos, on ne pouvait lui interdire !"

 

Comme toujours, Annie Jay mêle avec brio fiction et faits historiques pour une tranche d'âge souvent oubliée. En effet, Élisabeth, princesse à Versailles se lit dès 7 ans grâce à l'intrigue et l'humour savamment distillés dans le récit. L'héroïne, petite peste du XVIIIème siècle séduit par sa fraîcheur et permet aux lecteurs de s'identifier totalement au personnage. Les deux premiers volumes sortent simultanément le 2 septembre et, une chose est certaine, nous attendrons la suite avec impatience !

 

Élisabeth, princesse à Versailles
Tome 1 Le secret de l'automate

Tome 2 Le cadeau de la reine
Albin Michel Jeunesse, 2015

6,90€

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 17:17

Nouvel auteur très prometteur, Marc Lataste nous offre chez Bayou une bande-dessinée délicieuse. À cette époque où la science passionne, il s'en inspire et propose une aventure décapante !

 

L'expérience du professeur Infini a très mal tourné. En voulant ouvrir un portail dimensionnel, il a non seulement échangé son corps avec celui d'un alien (tout petit et à la peau bleue) mais également fragilisé les frontières entre les mondes parallèles. Petit à petit, d'effrayantes créatures surgissent sur Terre. Sa seule solution, pour restaurer un certain équilibre entre les univers, est de retrouver son corps et de refermer la faille, assisté par des coéquipiers aux pouvoirs très spéciaux. Un beau jour, une jeune fille à la peau bleue, comme lui, chute d'une faille et avoue au professeur que son monde est en grand danger. Il va donc tout faire pour l'aider !


À cheval entre la science, l'humour et l'action, cette bande dessinée offre un univers très riche. Empruntant tour à tour au manga, aux jeux vidéo et aux super-héros, l'auteur s'inscrit dans une génération connectée et avide de sciences avec beaucoup de facilité. Les illustrations aux couleurs éclatantes s'adressent tout à fait au public visé. Les personnages sont caractériels et très expressifs et les rebondissements n'en finissent jamais. Professeur Infini est une excellente bande dessinée dont le tome 2 est attendu avec impatience ! Dès 10 ans.

 

 

Professeur Infini de Marc Lataste
Bayou, 2015
16,90€

Partager cet article

Repost0
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 12:30

La collection Mouche de L'école des loisirs accueille une nouvelle auteure, Claire Lebourg ! Et pour fêter ça, voici un article de blog pour le premier ouvrage de cette jeune écrivaine, un premier petit roman que voici !

 

 

 

 

 

Mousse est un drôle de petit personnage, un genre de petit chien rayé bleu et blanc. Et quelle belle vie il a ! Habitant au bord de la plage, il a pour seule compagnie le bruit des vagues et la présence des coquillages. Aujourd'hui, comme tous les jours, il s'en va faire son petit tour, ramasser les petits trésors que lui apporte la mer pour ensuite les trier et les ranger dans sa collection. Mais en rentrant, un drôle de visiteur l'attend dans son salon...

 

 

 

 

Mousse, quel personnage attachant ! J'ai complètement craqué pour ce petit animal au calme impartial, d'une douceur infinie et d'une générosité sans fin. Il faut dire que l'invité mystère (je vous donne un petit indice tout de même : il se nomme Bichon) n'en est pas moins attachant lui aussi. Les illustrations sont tantôt rigolotes, tantôt douces, et le texte qui les accompagne est parfait pour des petits lecteurs débutants. C'est un très gros coup de cœur, que je vous invite à découvrir dès maintenant !
À partir de 7 ans.

 

En prime, découvrez le blog de Claire Lebourg ci-dessous : http://www.clairelebourg.com/

 

 

 

Une journée avec Mousse de Claire Lebourg
L'École des Loisirs, 2015
8,50€

 

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 12:30

Depuis quelques temps, les éditions Grasset Jeunesse ont choisi de mettre en avant des romans illustrés au texte exigeant et aux illustrations originales. Cette fois, c'est au tour de Cécile Hennerolles et Sandrine Bonini de nous offrir une œuvre hors du commun. Vladimir et Clémence est un poème en prose, un roman qui touche.

 

Vladimir est passionné de photographie. Sa spécialité, ce sont les portraits, simples et statiques. Mais un jour, il tombe sur un petit banc. "Un bien vieux, bien usé, bien caché​" mais parfait ! Il en fera sa nouvelle œuvre d'art. Alors qu'il est concentré sur sa photo, il voit apparaître... puis disparaître, une très jolie femme en robe rouge. Une femme invisible. Très vite, elle l'obsède. Il rêve de la voir à nouveau. En parallèle, elle s'amuse à semer des petits cailloux blancs sur la route de Vladimir. Mais comment parvenir à l'apprivoiser ?


Une fois dépassée l'étrange fantaisie de l'histoire, on se laisse emporter dans un tourbillon de poésie et de magie merveilleux. Ce conte célèbre les rencontres, prône la différence et s'émerveille des petits riens, à l'instar d'Amélie Poulain. L'histoire d'amour, point de départ du récit, entraîne en réalité vers une réflexion plus poussée : comment la rencontre d'un être extraordinaire peut nous pousser à nous surpasser. Au contact de Clémence, Vladimir découvre une nouvelle – et meilleure – façon de faire des portraits. L'illustration, toute en aquarelle et transparence (normal pour une femme invisible) renforce la douceur du texte. Superbe ! Dès 8 ans.

 

Vladimir et Clémence
Cécile Hennerolles (textes) et Sandrine Bonini (illustrations)
Éditions Grasset Jeunesse, 2015
14,00€

 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 12:30

Et oui, jamais deux sans trois. Voici donc l'annonce tant attendue de la troisième et dernière dédicace de la saison ! Et cette fois, nous ne recevons pas un, pas deux mais bien trois auteurs d'un coup ! Une fois le contact pris avec Sylvain Alzial pour une dédicace le samedi 20 juin 2015 à partir de 14h30 pour ses deux superbes parutions Bill Bolet, le roi des champignons et Une si petite noisette, celui-ci nous a proposé de venir avec ses co-auteurs Lionel Serre et Sébastien Touache.

 

Mais, de quoi parlent-ils ces superbes ouvrages ?

 

 

Bill Bolet, le roi des champignons de Sylvain Alzial et Lionel Serre, Bang ediciones - 10,00€

 

Bill Bolet s'ennuie ferme. Et ce n'est pas normal que Bill Bolet, le roi des champignons, s'ennuie dans la grande forêt ! Il y a tellement de choses à faire. Accompagné du fidèle Lastiko, il réussit à se déraciner – avec beaucoup de difficulté – et part à la rencontre des autres habitants de la forêt. Il tombe d'abord sur un groupe de Chanterelles, en pleine répétition pour leur concert. Puis sur deux Pieds-de-mouton, en proie à un terrible problème de maths. Les rencontres s'enchaînent et Bill Bolet, en monsieur Je-sais-tout, agace les champignons les uns après les autres. Mais quand un chasseur de champignons pointe son nez... Bill ne doit compter que sur lui-même !

Bien évidemment, Bill Bolet nous en apprend beaucoup sur les différents champignons. Le graphisme aux couleurs franches et au contour noir apparent apporte un cachet fantaisiste très agréable. Le texte correspond parfaitement au public visé. Les expressions sont naïves, les tournures enfantines et les péripéties ancrées dans la réalité humaine. Le personnage de Bill, pourtant égoïste et malélevé, déclenche tendresse et amitié chez le lecteur. Une première bande-dessinée à tomber !

 

 

Une si petite noisette de Sylvain Alzial et Sébastien Touache, éditions Les fourmis rouges - 16,50€

 

À voir, sur la couverture, une fourmi au bonnet pointu, un lézard à bottines, un chien rouge bavant de convoitise et un ours bleu se précipiter sur une petite noisette, on voit bien que celle-ci va être à l’origine d’un fameux grabuge. L’un après l’autre, chacun doit la céder à plus musclé que lui. Ignorant tout du litige, la dresseuse de l’ours et le maître du chien en viennent aux mains : les villageois prennent parti, l’émeute se propage, la guerre devient inévitable.  

Un soleil aux grandes dents, souriant (puis consterné), observe ce monde farfelu et coloré mêlant humains, escargot au chapeau de paille, arbre aux yeux bleus, tous étonnés de voir que seule existe la loi du plus fort. En un instant, toute possibilité de communication a disparu. Dans ce grand album, l’illustration souligne avec délice la cascade d’évènements provoqués par une si petite noisette, tombée par hasard d'un sac. Fable moderne, Une si petite noisette est un album à avoir chez soi !

 

 

Alors n'oubliez pas !

Sylvain Alzial, Lionel Serre et Sébastien Touache vous attendent le samedi 20 juin 2015, à partir de 14h30
à la librairie L'Émile !

 

Partager cet article

Repost0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 12:30

Et oui ! On en parlait à mots couverts, c'est enfin sûr ! Viviane Koenig, grande auteure de romans historiques jeunesse, nous fait l'honneur de venir en dédicace chez nous le samedi 6 juin 2015 ! Déjà célèbre pour sa grande connaissance de l'Antiquité, elle renoue avec l'Égypte dans un nouveau roman chez Scrinéo.

 

Biôn le Nubien et Hermôn le Syrien sont deux esclaves maltraités par leurs maîtres respectifs. Leur seule solution est de fuir et d'espérer s'en sortir, à travers l'Égypte de Cléopâtre II. Théocrite, Chef de la Police de la ville d'Alexandrie, sait que cette affaire risque de le mener à sa perte. Il DOIT à tout prix arrêter ces esclaves et ne pas décevoir leurs maîtres, amis puissants de Pharaon. Tout cela pourrait s'arrêter là : une simple course-poursuite entre fuyards et police. Mais il ne faut pas oublier que les dieux sont joueurs ! Cette intrigue devient l'enjeu d'un pari entre Hermès et Éros, tous deux bien disposés à les sauver... ou à les perdre...

 

"Son chapeau ailé sur les genoux, Hermès espère que le calme qui règne à Alexandrie ne va pas durer. Il veut que ça bouge et gagner son pari. Il est même prêt à donner un sérieux coup de main aux voyous si nécessaire... Non, ce serait tricher.

De son côté, Éros table sur l'efficacité de la police locale. Il a toute confiance en Théocrite, un chef malin qui a, ce qui ne gâte rien, une bien jolie femme. Il craint cependant d'avoir parlé trop vite et, vu le nombre de voleurs de part le monde, il risque de perdre. Rien de grave en soi, mais quelle humiliation ce serait ! Oui, maintenant Éros en est certain. À l'évidence, la canaille d'Alexandrie ne restera pas les bras croisés ce soir."

 

Bien évidemment, le paysage historique est passionnant ! On apprend beaucoup sur cette période pendant laquelle l'Égypte était dirigée par les Grecs. De plus, ce roman est tiré d'une anecdote réelle et un petit dossier à la fin nous démêle la réalité et la fiction. Viviane Koenig parvient à enseigner l'Histoire avec fluidité, sans nous le laisser paraître. Les personnages, esclaves, Chef de la Police ou dieux, sont tous travaillés avec minutie, nous donnant finalement qu'une seule envie : que tout soit bien qui finit bien. Ce roman est une perle, autant pour les passionnés d'histoire que pour les amateurs d'aventure ! Dès 10 ans, bons lecteurs !

 

Pour rejoindre l'événement Facebook, c'est ici !

 

 

Plus le choix, il faut le lire et venir rencontrer
Viviane Koenig à la librairie le samedi 6 juin,
à partir de 14h30 !

 

Les voleurs du Nil de Viviane Koenig
Éditions Scrinéo, 2015
12,90€

Partager cet article

Repost0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 13:04

Depuis un an maintenant, les éditions Magnard relancent leur pôle jeunesse et proposent plus de romans pour les apprentis lecteurs ! Et parmi la sélection de cette année, il y en a un qui me tient particulièrement à cœur : Un éléphant pour le thé de Linda Groeneveld.

 

La princesse se sent bien seule. Le roi n'a jamais le temps de jouer avec elle, les domestiques ne sont pas très fan de la dînette, les poupées ne parlent pas... Bref, la princesse a une idée : un chien ! Un petit chien qui pourrait jouer avec elle, là au moins elle ne s’ennuierait plus ! Malheureusement, son père tarde un peu trop à exaucer son souhait. Par ailleurs, débarque au château une invitée un peu spéciale : la Baronne. Cette dernière, bien décidée à s'installer et se marier avec le roi, va vite faire la vie dure à notre princesse, puisqu'elle l'estime mal élevée... Mais un beau matin une surprise de taille attend la petite princesse : un éléphant, un poil plus encombrant qu'un petit chien, mais plus original et attachant selon elle. Les voilà qui s'adoptent mutuellement ! Ils sont surtout bien décidés à faire tourner en bourrique la Baronne...


Qui n'a jamais rêvé d'un compagnon de jeu et de bêtises ? Notre petite princesse a bien de la chance et, même s'il faut avoir une grande maison pour pouvoir accueillir ce type d'animal, il faut très peu de place pour ce petit bijou. Plein d'humour et de tendresse, suivez la princesse dans ces aventures farfelues pour attirer l'attention de son père et éviter celle de la méchante Baronne. Une écriture agréable, un vocabulaire adapté aux petits lecteurs, des illustrations rigolotes et en même temps travaillées : un livre à mettre entre toutes les petites mains des enfants de 8 ans et plus !

 

Un éléphant pour le thé de Linda Groeneveld
Magnard jeunesse, 2015
12,90€

 

 

Partager cet article

Repost0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 12:30

Séverine Gauthier a l'habitude de nous émerveiller avec des titres tout en douceur et poésie tels que Garance, Aristide broie du noir ou, plus récemment, Cœur de pierre. Cette année, elle nous offre deux bandes-dessinées magnifiques chez Delcourt Haïda, l'immortelle baleine et, surtout, mon gros coup de cœur, L'homme montagne. Dans celui-ci, elle s'associe avec une illustratrice de talent, Amélie Fléchais.

 

L'homme montagne est fatigué. Il porte sur son dos toutes les montagnes du monde et sur son front, tous les sentiers qu'il a foulés. Aujourd'hui, il est temps qu'il parte pour un dernier voyage. Mais son petit-fils est très inquiet car sans le vent, l'homme montagne ne pourra pas aller bien loin. Il décide donc de partir chercher le vent, chez lui, sur la plus haute des montagnes. Tout en faisant promettre à son grand-père de bien l'attendre avant de se mettre en route ! Commence pour lui une épopée difficile, une ascension ardue, qu'il est prêt à affronter par amour.

 

Émouvante quête initiatique, L'homme montagne est une bande-dessinée troublante et délicate. L'enfant va tour-à-tour comprendre l'importance des racines, le rôle des souvenirs dans le deuil et, surtout, il va se confronter aux promesses impossibles à tenir. Les illustrations, d'une sensibilité rare, renforcent l'émotion puissante qui se dégage de cette histoire. Notre petit héros incarne à lui seul candeur, détresse et espérance face à cette fin inéluctable et pourtant amenée avec sérénité. Une perle sur le deuil, mais aussi la transmission. Dès 10 ans.

 

 

L'homme montagne de Gauthier et Fléchais
Delcourt, 2015
10,95€

Partager cet article

Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 12:30

Petit focus sur une collection qui a maintenant quasiment 2 ans : « En voiture Simone », aux éditions Thierry Magnier. Lancée avec la série des Cousins Karlsson de Katarina Mazetti, en mai 2013, elle réunit aujourd'hui une dizaine de titres, pour des lecteurs entre 9 et 12 ans. En filigrane, elle propose le développement de l'imaginaire à travers des histoires drôles, parfois loufoques, avec beaucoup de second degré et des personnages très attachants.
En voici une petite sélection, ou plutôt nos coups de cœurs !

 

Un caillou sur le toit de Colin Thibert, 2015 – 7,20€

Le ciel leur est (presque) tombé sur la tête, enfin plutôt sur le poulailler : voilà que Till et sa drôle de famille sont bien embêtés. Plus de poulailler, un gros trou dans le toit, et surtout un énorme caillou en apparence sans importance placé dans l'atelier de l'oncle Gottfried. Mais c'est alors que la télé débarque, que le meilleur ami de Till, Seppi, se mêle de l'histoire et propose tout un tas de plans abracadabrants pour utiliser au mieux ce fameux caillou... enfin cette météorite ! À travers un récit plein d'humour et de quiproquos, l'auteur pointe du doigt l'acceptation de la famille telle qu'elle est, l'amitié et l'imagination débordante des enfants ! Un petit livre à mettre dans les mains des enfants peu lecteurs et de ceux qui aiment rire !

 

Le grand mensonge de la famille Pommerol de Valentine Goby et Lili Cortina, 2015 7,20€

Cela fait des mois que la famille Pommerol répète à qui veut bien l'entendre dans le village que cet été, toute la famille part en Chine. Oui mais, un mois avant la fameuse date de départ, le père est licencié et le voyage annulé... Impossible de le dire à qui que ce soit... Il va donc falloir faire comme si, mais à la maison. Grande carte de la Chine affichée sur le mur, cuisine traditionnelle à tous les repas, bronzage quotidien au bord de la fenêtre (discrètement bien sûr)… Un seul problème, Juliette, l'une des filles, n'aime pas mentir. Comment va faire la famille ?

Embarquez pour un voyage pour le moins atypique avec cette famille prête à tout pour sauver son honneur. Beaucoup d'humour, de situations décalées, mais aussi de moments attachants à travers cette histoire très bien écrite !

 

Dur dur d'être une star d'Ingrid Thobois, 20147,20€

Il en a de la chance Martin, d'avoir Simone Toupet comme voisine. Elle est gentille, attentive, fait bien la cuisine et, surtout, le soutient dans tous ses projets. Alors quand il lui parle de son rêve de devenir le nouveau Justin Bieber, ni une ni deux, c'est cours de chant à la maison entre deux tartines au goûter. Et puis, arrive le stage de chant pendant les vacances, avec à la clef la participation à un concours. Oui mais, ce n'est pas si simple d'être chanteur... travailler, répéter et reposer sa voix, ça demande beaucoup d'énergie...

Qui n'a jamais rêvé, étant plus jeune, de devenir une star ? C'est une part de notre enfance que l'on retrouve dans ce petit roman, plein d'humour et de situations cocasses. Un petit bijou  à mettre dans les mains de TOUS les enfants !


Retrouvez aussi l'article d'Hermine sur les Cousins Karlsson ici !

 

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 12:30

Clive Goddard nous avait déjà enchanté lors de la parution de son premier roman : Fintan Fedora, le pire explorateur du monde : à la recherche du chocoprune ! Et le voilà de retour avec le second tome, toujours plein d’humour et d’aventure !

 

Rappelez-vous !  Fintan est le fils du grand fabriquant de biscuits Fedora, LA marque de biscuits anglais. Celui-ci, très maladroit, est un grand fan d’aventures et d’exploration. Il décide, dans cette seconde aventure, de partir à la recherche de la cité perdue de Yin, en Chine, à la suite d’une discussion avec son majordome Gribley.  Et le voyage s’annonce quelque peu compliqué : suite à un léger incident : pendant que Gribley va faire le voyage en avion, Fintan va tenter de passer par la Turquie, puis la Russie, pour enfin atterrir en Chine. Il va bien évidemment se faire quelques ennemis au passage, notamment deux gangs, l'un russe et l'autre chinois... Le voici donc reparti pour un voyage haut en couleurs, en bêtises et quiproquos en tous genres !

 

 

C’est toujours avec le sourire que l’on accueille les romans de la collection Witty. Et celui-ci particulièrement ! À partir de situations complètement loufoques, l’auteur arrive à faire rire le lecteur d’un rire franc, mais aussi à le captiver et l’entrainer dans une aventure qui ferait presque rêver. C’est un livre qui peut permettre aux petits lecteurs de déclencher leur envie de lire un peu plus ! À mettre entre toutes les mains à partir de 9 ans.

 

Fintan Fedora, le pire explorateur du monde : à la recherche de la cité perdue
de Clive Goddard
Witty, Albin Michel jeunesse, 2015
12.50€

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.