Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:41

9782081233300.jpgL’année dernière, le dernier opus des aventures de Lucky Luke (sur un scenario de Daniel PENNAC et de Tonino BENACQUISTA) faisait découvrir aux lecteurs français une véritable légende américaine : Allan Pinkerton.

Cet émigré écossais  a fondé en 1850 la première agence américaine de détectives privés. Il est notamment célèbre pour avoir déjoué un complot visant le nouveau président américain, Abraham Lincoln. 

C’est à présent au tour de Michel HONAKER, immense écrivain français pour la jeunesse, de revisiter ce personnage dans une nouvelle série intitulée L’Agence Pinkerton.

Le premier volet de cette saga nous plonge au cœur de l’histoire des Etats-Unis, et en particulier de l’histoire de la construction de la première ligne de chemin de fer transcontinentale.  

Depuis quelques temps, les passagers du Transcontinental sont victimes de vols. Trois agents Pinkerton enquêtant sur l’affaire y trouvent la mort dans des conditions mystérieuses.

Pour les remplacer, l’Agence recrute dans la précipitation quatre pauvres hères que rien ne destinait à la vie d’agent spécial. Parmi eux, Neil Galore, joueur endetté, prend à cœur sa nouvelle responsabilité, bien décidé à gagner ses galons de  Pinkerton. L’enquête le conduit aux conditions de construction de cette ligne de chemin de fer : Pour relier l’est et l’ouest du continent, il a fallu dynamiter la Sierra Nevada. Ce travail extrêmement dangereux était confié aux milliers d’immigrés chinois chassés de leur continent par la famine.  C’était eux qui plaçaient les charges de dynamites. Les indiens les appelèrent les hommes-tonnerres…

Dans cette affaire bien plus mystérieuse qu'il n'y paraît, Neil et ses acolytes vont rencontrer sur le chemin un cowboy solitaire, des forces spirituelles, d'anciens soldats sudistes et peut-être même Allan Pinkerton en chair et en os. 

 

Comme toujours avec Michel Honaker, l’écriture est magnifique, la narration parfaitement rythmée, et le fantastique jamais bien loin.

 

A partir de 10/11 ans, bon lecteur

Editions Flammarion, février 2011, 13 euros

 

© Flammarion S.A./Michel Honaker

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 10:14

necromancien.jpgNécromancien - Tome 4 de la série de l'Immortel Nicolas Flamel (sortie le 20 janvier) : Où l'on retourne dans le monde fantastique des jumeaux qui se sont découverts des pouvoirs insoupçonnés... 

Quatrième de couverture : Les jumeaux viennent d'arriver à San Francisco où ils pensent enfin se reposer, lorsque Sophie est enlevée par Aifé des Ombres, la jumelle de Scathach. Josh retourne à la librairie dévastée demander
l'aide de Nicolas et Pernelle. Mais après bien des péripéties, un passage chez Prométhée et une
dangereuse initiation au pouvoir du feu, Josh commence à se poser des questions : est-il vraiment du bon côté ? Pendant ce temps, Dee, renié par les Ténébreux, est sauvé in extremis par sa vieille amie Virginia Dare et sa flûte enchantée. De nouvelles idées germent alors dans son esprit machiavélique : il commence à rêver de rallier Josh à sa cause pour l'entraîner à la Nécromancie...  

 

Artémis Fowl et le Complexe d'Atlantis - Artemis Fowl 7 (sortie le 3 février) : Notre jeune kidnappeur de fées a fait du artemis fowl 07chemin depuis et le voici revenu pour de nouvelles aventures du haut de ses quinze ans. 

Quatrième de couverture : Pour célébrer dignement ses quinze ans, Artemis Fowl réunit les représentants du peuple des fées : il a un plan pour sauver la planète du réchauffement climatique. Trop gentil pour être vrai, se disent Foaly et Holly Short. Ce qui les inquiète davantage, c’est Artemis. Superstitieux et paranoïaque, leur ami serait-il atteint du complexe d’Atlantis? Et voilà qu’Artemis développe une toute nouvelle
personnalité où l’on peine à reconnaître le jeune criminel et prodige; une vraie catastrophe au moment où des robots surgis de nulle part attaquent la cité d’Atlantis et menacent d’anéantir des milliers de vies. Bientôt rejoints par Butler, Juliet et Mulch, Artemis et ses amis partent affronter les neiges d’Islande, les eaux glaciales de l’Océan, des criminels en fuite et une pieuvre géante…Mais comment vaincre ses ennemis quand il faut déjà se battre contre soi-même ?

 

Le cauchemar de l'épouvanteur - L'épouvanteur tome 7 (sortie le 10 février) : Pas de résumé pour ce titre, mais nous l'attendons avec impatience dans notre rayon romans d'aventure ! 

 

araluen.jpgL'apprenti d'Araluen - Tome 6 (sortie le 2 février) : La suite tant attendue de cette série sort enfin en France, en voici un petit résumé en attendant le livre... 

Quatrième de couverture : Keren le traître est parvenu à s'emparer du château de MacIndaw et à emprisonner Alyss. Cette prise stratégique lui permet désormais de contrôler la route vers le nord qui relie Picta à Araluen. À la frontière, une féroce tribu de Scots attend patiemment le signal pour marcher sur le royaume. Lorsque Will découvre l'ampleur de la trahison, il cherche un moyen de trouver des combattants pour sauver Alyss et récupérer MacIndaw. Mais où trouver les combattants nécessaires dans le fief désolé de Norgate ? L'arrivée d'Horace sera d'une aide précieuse pour protéger leur pays d'une nouvelle invasion.

 

marina.jpg

 Marina de Carlos Ruiz Zafon (sortie le 20 janvier) : Premier livre écrit par Zafon il y a plus de 10 ans, il paraît chez Pocket Jeunesse et chez Robert Laffon pour les adulte en parallèle. On y retrouve les ingrédients de base de la recette qui a fait le succès de cet auteur, un soupçon de fantastique et un personnage phare : la belle Barcelone. 

Quatrième de couverture : Oscar Drai, 15 ans, vit dans un pensionnat de Barcelone. Il sort souvent en cachette pour aller se promener. Un jour, il pénètre dans une maison qui lui semble abandonnée et rencontre la jolie Marina. Ils deviennent amis. Désormais, tous les après-midi et le week-end, Oscar s'évade pour la rejoindre.Ensemble, ils commencent à suivre une vieille femme entièrement vêtue de noir. Sans le savoir, cette dernière les mène dans un repaire étrange, truffé de marionnettes mutilées. Ils retrouvent alors la trace d'un couple légendaire, Mijail et Eva Kolvenik, rencontrent un médecin, un policier à la retraite, un savant fou... Les voilà lancés dans une aventure inoubliable, qui sera également celle de leur premier amour.

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 17:23

9782012010765FSAprès un cambriolage qui a mal tourné, Matt Freeman est envoyé dans un petit village du Yorkshire. Il ne tarde pas  découvrir que Mme Deverill, censée faire office de famille d'accueil, ainsi que tous les habitants du village ne tournent pas rond. Pourquoi le dévisagent-ils ainsi ? Quelles sont ces étranges incantions qui hantent ses nuits ? Et ces quatre adolescents qui l'appellent au secours dans ses rêves ? Y aurait-il un rapport avec les étranges pouvoirs dont Matt se sent doté ?

 

Anthony Horowitz, auteur de la série à succès Alex Rider et de quantité de best sellers hors-série à destination des jeunes, nous revient ici avec une de ces histoires à suspense incroyablement rythmées dont il a le secret. Cependant, l'histoire de cette pentalogie est un peu particulière. A l'origine, il y a un unique livre : Les portes du diable. Publié en 1983 par un jeune Horowitz de 27 ans, ce livre est suivi de trois autres pour former la tétralogie Pentagramme. Mais avec le succès grandissent les exigences, et 20 ans plus tard Horowitz éprouve  le désir de revenir sur une oeuvre qui lui tient à coeur, mais qu'il juge imparfaite. Il pressent qu'avec l'expérience acquise il pourrait tirer le meilleur de cette série. C'est un changement dans le marché des livres qui achève de le décider. Alors que les livres jeunesse se devaient d'être court dans les années 80, le succès d'Harry Potter a démontré que les jeunes adolescents étaient capables de lire des livres plus longs à partir du moment où ils étaient embarqués dans l'univers d'une série. Raven's Gate, le premier des cinq tomes du "Pouvoir des Cinq", paraît en 2005.

 

C'est donc un remix épuré, augmenté, animé par un style plus mature, que nous tenons entre les mains. Dès la première page, on est ferré. Le jeune héros de 14 ans, Matt Freeman, est accusé de meurtre après le cambriolage d'un entrepôt. Sous des abords convenables, la famille d'accueil qui se propose de le récupérer va rapidement éveiller ses soupçons. N'est-il pas en présence de forces qui le dépassent ? Entre pouvoirs magiques et personnages au comportement étrange, le livre côtoie fréquemment le surnaturel.  Phrases courtes et précises, écriture maîtrisée, rebondissements à la chaîne... Une observation simple permet en tout cas de juger de l'efficacité de ce livre : à peine croit-on avoir tourné la première page une minute plus tôt, qu'on en a déjà dépassé la moitié.

 

Un succès de Horowitz à dévorer absolument à partir de 12 ans !

 

A noter que la série "Le Pouvoir des Cinq" est également disponible en anglais dans notre magasin (Power of Five). N'hésitez pas à la demander !

 


Raven's Gate / Evil Star / Nightrise / Nécropolis d'Anthony Horowitz  

Hachette Jeunesse

10.50 €

 

Tome 5 à paraître cette année.

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 11:45

Fondation-Asimov.jpgEn ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici trois siècles, suivi d'une ère de barbarie de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...

 

Nous sommes là face au livre fondateur de la SF moderne, premier tome d'une série qui comme beaucoup d'oeuvres-socles annonce et résume les courants de SF que nous connaissons aujourd'hui. Une bible pour les fans donc, mais qu'en est-il du lecteur non-initié ? A l'opposé des idées préconcues, ce premier tome de moins de 400 pages se révèle beaucoup plus digeste et excitant que la majorité de la production actuelle. Isaac Asimov est reconnu pour son style dépouillé à l'extrême, qui fait avancer l'histoire presque uniquement par l'intermédiaire des dialogues. Tout est fait pour retenir le lecteur, que ce soit par des revirements imprévisibles ou par des ellipses massives (il n'est pas rare de sauter 30 ans entre chaque chapitre). Entre manoeuvres politiques, visions saisissantes de l'avenir et protagonistes à la personnalité complexe, on avance dans ce livre sans ralentir, fasciné par les talents d'invention et de conteur du maître de la science-fiction.


Ne passez pas à côté de ce monument de la littérature mondiale !

 

 

Fondation de Isaac Asimov

Folio SF

  5.60

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 10:47

LA-VOIX-DU-COUTEAU.jpg

C'est l'année de ses 13 ans et Todd va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Nouveau Monde, uniquement peuplé d'hommes, où chacun peut entendre la pensée des autres : c'est le Bruit, incessant, obsédant. Un jour, Todd découvre un lieu où le Bruit se tait...

 

 

Voilà un livre déroutant. Déroutant parce qu'il a pour décor un village de 147 hommes, enclavé dans un monde dont nous ne savons rien, qui pourrait être la terre, qui pourrait ne pas l'être. Déroutant surtout par les distorsions imposées à la langue. Ici les fautes d'orthographe sont intentionnelles, les règles de grammaire sciemment détournées pour offrir au lecteur une langue saisissante, collée à l'action, avec une excuse imparable : le narrateur, un garçon de 13 ans, n'a jamais appris à écrire. Mais passées les premières pages, on aurait plutôt envie de dire "raffraîchissant", et d'admettre qu'on avait rarement lu quelque chose d'aussi culotté ni d'aussi prenant.

 

Un livre impossible à lâcher avant le coup de poker final, qui vous laissera sur un suspense intenable. Un conseil si vous vous lancez : prévoyez déjà l'achat du deuxième tome du "Chaos en marche", disponible en France depuis avril.

  

La voix du couteau de Patrick Ness

Gallimard Jeunesse

  8.50 €

 


Partager cet article

Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 13:47

Les maîtres du jeu vidéo Librairie L'Emile

  En 1979, les "deux John" ne se connaissent pas. Chacun de leur côté pourtant, Carmack et Romero délaissent leurs études pour se consacrer à leur passion des jeux vidéo dans un style bien différent. Romero est un gamer effrené qui explose tous les meilleurs scores aux jeux d'arcade du coin. Carmack est un génie de la programmation : en CM2 déjà, il pénètre le code de ses jeux préférés pour gagner plus facilement. Inutile de préciser que les parents de ces deux garçons désapprouvent fortement le passe-temps de leurs fils. Mais les premiers ordinateurs de salon débarquaient sur le marché et ils ne pourraient pas faire grand-chose pour empêcher les deux John de monter leur boîte de production, de créer Commander Keen, Wolfenstein 3D, Doom et Quake, de révolutionner le monde des jeux vidéo et de devenir milliardaires à vingt-deux ans en travaillant la nuit, en mangeant des pizzas et en écoutant du Heavy Metal.

 


Ce livre exaltant, accrocheur de la première à la dernière page, met en scène une success story digne de Bill Gates ou de Steve Jobs. L'histoire de cet incroyable duo uni par leur passion des jeux est mise en parallèle de la grande révolution informatique des années 90. A travers une écriture fluide et maitrisée, on se laisse prendre par l'enthousiasme et l'énergie des deux petits génies qui ont pour seule ambition de donner vie à leurs rêves de jeunesse. Pour les lecteurs qui découvriraient cet univers, les quelques termes spécifiques sont clairement expliqués. Au final, une formidable plongée dans les premiers âges de l'ordinateur, quand une equipe de gamins carburant à la pizza et au Coca Light pouvaient concurrencer les dirigeants en costume d'Apple ou de Microsoft.

 

A offrir sans restriction à partir de 14 ans !

 


 

Les maîtres du jeu vidéo de David Kushner

Ecole des Loisirs

14.80 €

Partager cet article

Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 21:02

 

NOUVEAUTE - Policier - Pour les filles

L-Emile---The-Agency-1---Le-pendentif-de-Jade-copie-1.JPG

 

Londres, 1853. Mary a à peine douze ans quand elle est condamnée à mort pour cambriolage. Depuis le décès de sa mère, elle vit de ses larcins, et la justice britannique du XIXème siècle n'est pas réputée pour sa clémence. 

 

Elle échappe cependant mystérieusement à l'échaffaud : elle est enlevée par des inconnus. Là-voilà dans un pensionnat de jeunes filles. Pour la première fois, on lui propose une seconde chance. Cet institut un peu particulier recueille les âmes perdues comme Mary pour leur offrir une éducation de ladies

 

Elle a dix-sept ans quand on lui révèle la véritable mission du pensionnat : recruter et former des agents secrets féminins au service de Sa Majesté. On ne se méfie jamais du sexe faible... Soit disant !

 

Pour sa première mission de terrain, Mary doit infiltrer la famille d'un riche marchand londonien, en tant que demoiselle de compagnie.  Mais défiant les ordres, elle va bien au-delà de la simple mission d'observation qui lui a été confiée !


Une écriture fluide, un soupçon de féminisme, une pincée de mystère, une touche de romantisme anglais passée à la moulinette du suspense : tous les ingrédients sont réunis pour une lecture vraiment divertissante. 


A offrir sans réserve à partir de 12-13 ans !


 

The Agency : Le pendentif de jade, Y.S. Lee

Nathan

14,90 €

Partager cet article

Repost0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 17:37

Thématique : la Chine

 

Le journal de Ma Yan : la vie quotidienne d'une écolière chinoise, Ma Yan & Pierre Haski

 

Ma Yan est une jeune fille de douze ans qui vit avec sa famille -des paysans pauvres- dans le nord-ouest de la Chine. Mais un jour, ses parents n’ont plus les moyens de l’envoyer à l’école. Ma Yan voit tous ses rêves s’effondrer. Alors, pour protester, elle écrit dans des cahiers, elle raconte sa vie de tous les jours, un quotidien éprouvant. Sa mère, qui ne sait ni lire ni écrire, demande au journaliste Pierre Haski, correspondant pour  le journal Libération, de lui traduire les écrits de sa fille. Et Ma Yan arrive enfin à faire entendre sa voix.

 

Ce livre ne laisse absolument pas indifférent. C’est le témoignage d’une jeune fille chinoise qui se démène pour aller à l’école et recevoir une éducation correcte pour espérer accéder à une vie meilleure. C’est un livre qui émeut et qui montre un autre aspect de la Chine. Car outre les grands villes dynamiques, il y a aussi la Chine rurale et pauvre, trop méconnue. Ce livre, qui peut se découvrir dès 11 ans est une belle leçon de vie.

 

Le journal de Ma Yan : la vie quotidienne d'une écolière chinoise de Ma Yan et Pierre Haski

Edition Le livre de Poche Jeunesse

4.90€

ISBN 9782013221603

 

Partager cet article

Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 15:51

Thématique : la Lune

 

De la Terre à la Lune, Jules Verne

 

 

    A la fin de la guerre aux Etats Unis, les artilleurs du Gun Club, à la suite d’une proposition du président Impey Barbicane, émettent l’idée d’envoyer un projectile sur la lune à l’aide d’un canon. L’idée paraît folle. Mais lorsque le français Michel Ardan propose de faire voyager des hommes à bord, l’idée paraît complètement délirante !

 

Finalement, dans un gigantesque obus transformé en wagon-lit, trois hommes embarquent et vont à la découverte de la Lune. Mais c’est sans compter l’attraction terrestre, les météorites et les mystères de l’espace…

 

 Ce livre de Jules Verne est un roman d’anticipation qu’il est toujours agréable de découvrir ou de redécouvrir. Au moment où Verne écrivait ce livre, la pensée que l’homme puisse un jour aller sur la Lune était surréaliste. Si on se remet dans le contexte de l’époque, c’est un roman qui fait rêver mais qui nous étonne encore aujourd’hui par la modernité de ses idées. Même si le livre a un peu vieilli, l’écriture de Jules Verne transporte le lecteur et ne lui donne jamais envie d’arrêter ce voyage vers la Lune.

 

De la Terre à la Lune de Jules Verne

Editions LGF livre de poche

4,50 €

ISBN 9782253006312

 

Partager cet article

Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 15:12

Thématique : la Lune

 

Prisonnière de la lune, Monika Feth

 

« Il y a les enfants de la Lune. Comme Maria et Jana. Elles suivent les règles, aveuglément. Pour elles, pas de bonheur possible hors de la communauté.
Et il y a les autres. Ceux du dehors. Comme Marlon, un garçon normal, avec une vie normale. Des jeunes gens destinés à ne jamais se rencontrer. A ne jamais s'aimer... »

           

 Maria et Jana vivent dans la communauté de la Lune depuis leur enfance, une communauté stricte, très réglementée. Mais, lorsque Maria reçoit une punition pour s’être écartée de la loi, les deux filles commencent à s’interroger sur le bien fondé de ces lois. En parallèle, Marlon, un garçon dit « normal », qui vit dans un village aux alentours, observe d’un œil extérieur et attentif ce qui se passe dans la secte et tombe amoureux de la jolie Jana.

 

 

Ce roman, à mi-chemin entre le récit et l’anticipation, traite de la liberté, de l’absence de liberté, des sectes et des choix à faire. Les deux héros, Jana et Marlon, sont attachants et donne une grande leçon de tolérance et de compréhension. L’écriture est très douce et le roman est une réflexion intéressante sur le pouvoir des communautés qui cherchent à formater les individus et à les faire renoncer peu à peu à leur identité.

 

La prisonnière de la lune de Monika Feth

Editions Milan

9,50 €

ISBN 9782745914354

 

Partager cet article

Repost0

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

La librairie ouvre :

- de 8h à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.